Judo - Mondiaux - Victime d'une fracture à la cheville Hélène Receveaux est forfait pour les Mondiaux

·2 min de lecture

Sacrée lors du Grand Slam de Kazan, Hélène Receveaux doit déclarer forfait pour les Mondiaux de Budapest (6-13 juin), victime d'une fracture de la malléole (cheville). Une chance pour Fanny-Estelle Posvite d'être qualifiée ? Hélène Receveaux l'a annoncé sur ses réseaux sociaux : « Pas facile de vous annoncer ça, mais je ne serai pas du voyage pour les Championnats du monde [...]. Je me suis fracturée la malléole et l'opération est programmée très prochainement. » Un véritable coup dur pour la trentenaire qui, certes, n'est pas qualifiée pour les Jeux Olympiques (Sarah-Léonie Cysique lui a été préférée en -57 kg), mais venait de brillamment remporter la victoire lors du Grand Slam de Kazan. Et ces Mondiaux à Budapest (6-13 juin) lui tenaient particulièrement puisqu'en 2017, elle avait déjà glané une médaille de bronze mondiale dans la capitale hongroise.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce nouveau forfait au sein de l'équipe de France laissera-t-il (enfin) un espoir à Fanny-Estelle Posvite ? La Limougeaude de 28 ans a été déboutée jeudi après sa demande de conciliation auprès du CNOSF, et beaucoup s'interrogent en effet sur sa non-sélection pour les Mondiaux. Depuis sa montée en -78 kg, sa progression est irréprochable. En un an, elle a enchaîné douze podiums en quatorze sorties (dont deux 2e place aux Grands Slam de Budapest et Tel Aviv), raflé une médaille de bronze européenne le mois dernier à Lisbonne et figure au 4e rang mondial. Mais elle est l'unique réserviste à ne pas avoir été retenue pour les Mondiaux de Budapest. lire aussi Axel Clerget forfait pour les Mondiaux Pourquoi ? Des choix stratégiques, lui oppose-t-on à la fédération française de judo. Le désir de ne pas encombrer les rares sélectionnées olympiques qui doubleront avec ces Championnats du monde, en l'occurrence Madeleine Malonga, tenante du titre et n°1 mondiale en -78 kg. Une chance pour Fanny-Estelle Posvite ? Une logique que l'intéressée ne comprend pas, un argument que certains jugeraient fallacieux, mais qui aurait pu s'entendre malgré tout... si la sélection française n'avait été complétée lundi dernier par Shirine Boukli, la championne d'Europe 2019 des -48 kg, dont on ne craint pas qu'elle retrouve en Hongrie une autre Bleue, Mélanie Clément, médaillée de bronze européenne au Portugal. Présentée comme la première remplaçante de l'escouade bleue qui disputera les Mondiaux, Fanny-Estelle Posvite devrait finalement y trouver une petite place, en raison de la blessure d'Hélène Receveaux. Si ce n'était pas le cas, la jeune femme ne serait pas la seule à ne pas en saisir la motivation. lire aussi Toute l'actu du judo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles