Julia Simon remporte la mass-start de Ruhpolding, Anaïs Chevalier-Bouchet 3e

La leader de la Coupe du monde Julia Simon a remporté dimanche la mass-start de Ruhpolding (Allemagne). Elle s'est imposée devant l'Italienne Lisa Vittozzi et la Française Anaïs Chevalier-Bouchet.

En l'absence d'Elvira Oeberg, de Marte Olsbu Roeiseland et de Denise Herrmann, Julia Simon avait l'occasion de creuser l'écart en tête du classement général de la Coupe du monde. C'est chose faite pour la leader de la Coupe du monde qui s'est imposée dimanche sur la mass-start de Ruhpolding (Allemagne). Au terme d'un dernier tour à trois, elle a devancé l'Italienne Lisa Vittozzi (+2''6) et sa compatriote Anaïs Chevalier-Bouchet (+6''7).

Partie devant dès le premier tour, la Savoyarde a commis une première erreur sur le pas de tir permettant à la Transalpine de prendre les commandes avec 17'd'avance. Mais à l'abord du deuxième tir, Simon avait déjà quasiment recollé aux skis de Vittozzi. Les deux athlètes ont commis une erreur chacune sur le premier debout, ce qui a permis à Anaïs Chevalier-Bouchet (une seule erreur sur le deuxième tir) de réduire l'écart.

lire aussi : Le classement de la course

Une bataille à trois pour la victoireC'est finalement cette dernière qui a profité de la nouvelle erreur de Julia Simon et du problème technique de Vittozzi pour entamer le dernier tour en tête grâce à un ultime 5/5. Plus rapide dans le cinquième tour, Julia Simon a eu le dernier mot pour lever les bras devant le public allemand encore une fois venu en masse.

Dans le clan tricolore, on peut se satisfaire du double podium obtenu par Julia Simon et Anaïs Chevalier-Bouchet. Derrière, Chloé Chevalier prend la 10e place (+1'10, 18/20). Sophie Chauveau termine 12e (+1'16, 16/20) juste devant Lou Jeanmonnot (+1'23, 16/20) et Caroline Colombo prend la 27e place (+3'36, 14/20).

Simon conforte son avance en tête du classement généralLa vainqueur du jour fait la bonne opération au classement général de la Coupe du monde et puisqu'après sa troisième place sur l'individuel, elle compte désormais 141 points d'avance sur sa dauphine Elvira Oeberg. Sa victoire lui permet aussi de s'emparer du dossard rouge de leader du classement de la mass-start.

lire aussi : Le classement général