• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Julian Alaphilippe va rester en observation à l'hôpital après sa chute sur Liège-Bastogne-Liège

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Deux jours après la lourde chute de Julian Alaphilippe sur Liège-Bastogne-Liège, son équipe Quick-Step a annoncé que le double champion du monde devait rester en observation à l'hôpital d'Herentals. Il souffre notamment de fractures aux côtes et d'un hémopneumothorax.

Moins de 48 heures après sa chute sur Liège-Bastogne-Liège, Julian Alaphilippe ne pourra pas sortir tout de suite de l'hôpital d'Herentals. L'équipe Quick-Step a annoncé dans un communiqué que le double champion du monde allait rester en observation « avant qu'un programme de rééducation soit décidé ». Tombé à l'approche du col du Rosier, dans un peloton lancé à plus de 70 kilomètres/heure, Alaphilippe souffre notamment d'un hémopneumothorax, de fractures aux côtes et de l'omoplate.

lire aussi

Bardet : « J'ai eu peur qu'il ait une vertèbre touchée, une paraplégie »

Le champion du monde devait partir en Sierra Nevada pour un stage en altitude afin de se préparer au Dauphiné et au Tour de France. « On ne peut pas encore donner de date de reprise, mais je suis très optimiste pour la suite de la saison », confiait son cousin Franck Alaphilippe. L'autre coureur de la Quick-Step pris dans la chute, Ilan Van Wilder, a été opéré de la mâchoire et a pu rentrer chez lui.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles