Julien Épaillard deuxième à Dinard derrière Martin Fuchs

Julien Epaillard sur Gracieux du Pachis a terminé 2e du Rolex Grand Prix de la ville de Dinard.

À quelques jours des Mondiaux à Herning au Danemark, Julien Épaillard a pris dimanche la deuxième place du prestigieux CSI 5* de Dinard, remporté par le Suisse Martin Fuchs au barrage.

À quelques jours du départ pour ses premiers Championnats du monde seniors au Danemark (du 6 au 14 août, début le 10 pour le saut d'obstacles), Julien Épaillard est en forme. Sur le terrain en herbe de Dinard et devant des tribunes combles, il a confirmé sa solidité en décrochant la deuxième place à Dinard derrière Martin Fuchs.
La « fusée » a encore joué avec le chrono ce week-end. Vendredi, sur Gracieux du Pachis, il a empoché le CSI 5* (1,55 m) sur herbe au barrage avec un temps canon de 39''18 et hier, il ne lui a manqué qu'une demi-seconde pour récidiver lors du prestigieux CSI 5* (1,60 m), Rolex Grand Prix de la ville de Dinard, après un nouveau barrage haletant.

Julien Épaillard

« J'ai voulu mettre la pression sur les concurrents. Aujourd'hui (hier), c'est le meilleur qui a gagné tout simplement. C'était un beau match »

Premier à s'élancer lors de ce final, le Cherbourgeois a signé un nouveau sans-faute avec un chrono de 41''46. Il a dû attendre le passage du Suisse Martin Fuchs pour voir la victoire s'envoler. « Partir en numéro un au barrage n'est jamais simple, car on n'a pas d'informations sur les options. J'étais devant Martin (Fuchs) en milieu de parcours, mais j'ai perdu du temps après le mur et à la fin, a expliqué le Français qui montera Caracole de la Roque à Herning. Sur son impressionnant Leone Jei, le n°1 mondial a réalisé, lui aussi, le sans-faute en 40''94 pour réaliser le doublé à Dinard et arriver à Herning en grand favori.

lire aussi

Toute l'actualité équitation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles