Julien Laïrle après la défaite de l'UBB face à Gloucester : « Ça fait 15 jours qu'on travaille mal »

L'UBB s'est encore incliné en Coupe d'Europe. Cette fois contre Gloucester (17-26). (T. Moritz/AFP)

Après la défaite de l'UBB face à Gloucester (17-26), synonyme d'élimination de toutes les compétitions européennes, le co-entraîneur Julien Laïrle ne masquait pas sa déception.

Julien Laïrle, co-entraîneur de l'UBB après la défaite face à Gloucester (17-26): « Je vis cette défaite et cette élimination comme une déception. On avait annoncé qu'on ne souhaitait pas vivre une saison de transition. En Coupe d'Europe, nous n'avons pas tenu cet engagement. Ce n'est pas un coup d'arrêt, mais c'est un warning. On va faire le bilan de cette Coupe d'Europe et voir comment on va rebondir. On a aussi besoin de se remettre au travail. Ça fait quinze jours qu'on travaille mal, que nos entraînements sont nuls. C'est aussi de notre responsabilité. On était maitres de notre destin, on souhaitait se qualifier en Challenge. On ne l'a pas fait. C'est bien le Challenge. Montpellier et Lyon l'ont gagné. Un titre, ce n'est pas rien. »

Mahamadou Diaby (capitaine de l'UBB) : « C'est une déception d'être éliminés. On souhaite progresser, là on régresse. Gloucester mérite sa victoire. On aurait dû scorer et à cause de ça, on s'est vite retrouvé sous pression, on a fait beaucoup de fautes et on a perdu. C'est une bonne piqûre de rappel pour le Top 14 avec des enjeux importants. C'est trop compliqué de gagner un match de Coupe d'Europe en infériorité numérique. Je ne crains pas cette période négative. On va s'en servir pour emmagasiner de l'expérience. Nous sommes en alerte, ce n'est pas plus mal. »

lire aussi : Le Racing 92, Bordeaux-Bègles et Lyon éliminés de la Coupe des champions

Santiago Cordero (ailier de l'UBB) : « On est tristes, énervés. On a préparé le match pour le gagner. On n'était pas à 100%. Les cartons ont pesé sur le déroulement du match. On a quand même bien géré ces 10 minutes à 13. Ce n'est pas une bonne chose de prendre 3 cartons jaunes par week-end. On va travailler pour retrouver la victoire le week-end prochain en Top 14. L'élimination est un gros échec. L'UBB doit jouer la phase finale de la Coupe d'Europe. Il faut s'en servir pour la suite. »