Junya Ito, incité au sacre

Junya Ito ne connait ni les années de misère ni les années de gloire du football japonais. Né au printemps 1993, à quelques jours du lancement tout feu tout flamme de première ligue professionnelle, la J-League, il n'avait même pas un an lors de la tragédie de Doha, l'équivalent pour les supporters ici de notre France-Bulgarie, quand l'équipe nationale nipponne du fameux Kazu Miura était cruellement éliminée dans les arrêts de jeu du dernier match de qualification pour la Coupe du Monde 1994.

"Il nous a sauvé de la catastrophe et son règne ne fait que commencer."Yosuke Ikushima, journaliste sportif

Si tous les fans de football du pays du Soleil-Levant de plus de quarante ans vont y repenser lors de la Coupe du Monde au Qatar, Ito lui n'y partira pas en croisade. Il sera là pour confirmer un statut de leader incontestable depuis les…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com