Jusqu'où peut tomber Arsenal ?

Résultats plus que décevants, calendrier compliqué, manager et joueurs majeurs en fin de contrat... Arsenal va avoir un virage difficile à négocier. Le classement et le mercato estival donneront des indications sur l'avenir (incertain) des Gunners.

La fin d’une ère. L’idée est évoquée depuis plusieurs semaines et prend de l’épaisseur au fil des matchs. Lundi, sur la pelouse de Selhurst Park, face à Crystal Palace (0-3), c’est plus qu’une simple rencontre qu’Arsenal a laissé filer. D’abord, ce nouveau revers, le septième sur les 12 derniers matchs toutes compétitions confondues, relègue les Gunners à la sixième place. A trois points du nouveau cinquième, Manchester United, et à égalité avec le septième, Everton.

A lire aussi >> Arsenal: Sanchez veut rester (c’est Wenger qui le dit)

D’ici la fin de saison, les coéquipiers de Laurent Koscielny affronteront ces deux équipes, sans compter Tottenham et Manchester City. Autant dire qu’Arsenal peut perdre gros. Pour la première fois depuis mai 1996, les hommes de Wenger pourraient ne pas se qualifier pour la phase finale de la Ligue des champions. Ce serait une première pour le technicien alsacien, qui a toujours amené les siens dans le top 4 de Premier League depuis 21 ans.

A lire aussi >> Arsenal: Alexis Sanchez veut jouer "dans une équipe qui gagne des choses"

Quelle équipe en 2017-2018 ?

Il est donc question de l’avenir à court, mais également à moyen terme des Gunners. Arsène Wenger, qui n’a jamais été autant critiqué, n’a toujours rien re-signé, bien qu’une nouvelle prolongation de contrat soit envisagée. Mais quand bien même l’emblématique...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages