La justice européenne va auditionner l'UEFA et les mutins de la Super Ligue en juillet

Le président de l'UEFA Aleksander Ceferin. (Gerrit Van Keulen/Anp sport)

Saisie l'an dernier pour vérifier si l'UEFA n'avait pas enfreint le droit à la libre concurrence en forçant l'abandon du projet de Super Ligue, la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) va examiner cette affaire les 11 et 12 juillet prochains.

La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) va bientôt se pencher sur le litige qui oppose l'UEFA aux promoteurs de la Super Ligue, embryon de compétition européenne qui n'a jamais vu le jour. Un porte-parole de l'instance a confirmé auprès de l'AFP que « l'UEFA a été notifiée par la CJUE que l'audience dans son affaire aurait lieu les 11 et 12 juillet ».

Saisie en mai 2021 par un juge de Madrid, la justice européenne rendra sa décision dans un second temps. Elle devra déterminer si l'UEFA n'a pas enfreint les règles de la libre concurrence et si elle n'a pas abusé de sa position dominante dans le cercle du football continental. Il est notamment reproché à l'organisation d'avoir menacé les clubs qui voulaient participer à la Super Ligue - compétition qui se voulait concurrente à sa Ligue des champions - d'être exclus des championnats nationaux qu'elle diligente.

Quid des poursuites judiciaires contre les trois mutins ?

Confiant, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin avait estimé mi-mai que l'instance n'était pas en situation de « monopole », parce que « personne n'est obligé de disputer nos compétitions » et « aucune fédération n'est contrainte d'être membre de l'UEFA ». Et le dirigeant slovène de souligner : « Ils ont pleinement le droit de créer leur propre UEFA, de jouer leur propre compétition. Mais bien sûr, dans notre règlement, si vous disputez une autre compétition, vous ne pouvez disputer la nôtre ».

Pour l'heure, trois clubs parmi les douze fondateurs (le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin) refusent toujours de renier le projet de Super Ligue. Ils ont même présenté un nouveau format en mars avec un système de promotions et de relégations. L'UEFA avait lancé une procédure disciplinaire à leur encontre en mai 2021 avant de la suspendre en juin. L'instance européenne souhaite ainsi attendre l'issue de l'examen de l'affaire par la CJUE et elle n'exclut pas de relancer son recours, sans écarter une possible sanction pour ces trois clubs.

lire aussi

Tous nos articles sur la Super Ligue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles