Justice : « On y laisse notre santé … » Entre colère et lassitude, les magistrats à nouveau mobilisés

Justice : « On y laisse notre santé … » Entre colère et lassitude, les magistrats à nouveau mobilisés

BURN-OUT - Un an après la tribune du « Monde » dénonçant les conditions de travail des magistrats et des greffiers, une nouvelle journée de mobilisation est prévue ce mardi

C’est un anniversaire au goût amer que s’apprêtent à célébrer les magistrats. Il y a un an, une tribune parue dans Le Monde, mettant en lumière un mal-être de plus en plus palpable au sein de ce corps d’ordinaire silencieux, créait un séisme dans le monde feutré de la justice. Magistrats et greffiers avaient alors pris la parole pour raconter les horaires à rallonge, les vacances grignotées par les dossiers, le sentiment de perte de sens… Fait inédit : une grève, suivie par plusieurs centaines de professionnels, avait été organisée. Si le mouvement est né en réaction au suicide d’une jeune juge, la nouvelle journée de mobilisation organisée ce mardi est marquée par le décès le mois dernier, en pleine audience, de Marie Truchet, vice-présidente du tribunal de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine.

« Forcément, on s’est tous identifié à elle, on y laisse notre santé dans ce boulot », souffle Aurélie*, parquetière dans le sud-ouest. » Un an après la tribune, tous les magistrats que nous avons interrogés sont unanimes : rien n’a vraiment changé. Eux, en tout cas, affirment qu’au sein de leur juridiction, qu’elle soit petite ou grande, en Ile-de-France ou en province, les problèmes ont persisté, à commencer par le manque de personnel. Dans l’es(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Justice : Les syndicats de magistrats appellent à la grève le 22 novembre
Un procès ne peut être annulé si l’enquête qui l’a précédé a traîné en longueur, pour la Cour de cassation
Réforme de la PJ : Enquêteurs et magistrats manifestent ce lundi