Juventus Turin - Emre Can critique les jeunes du club

Barré par la concurrence à la Juventus, l'Allemand s'est montré très critique au sujet des jeunes du club, pas assez déterminés à réussir selon lui.
Barré par la concurrence à la Juventus, l'Allemand s'est montré très critique au sujet des jeunes du club, pas assez déterminés à réussir selon lui.

Dans une situation inconfortable du côté de la Juventus Turin, le milieu de terrain Emre Can pourrait être tenté d'aller voir ailleurs lors du prochain mercato hivernal, lui qui n'a disputé que 4 rencontres de Serie A cette saison, après avoir fait les beaux jours de Liverpool par le passé. 

Barré par la concurrence, l'Allemand n'en reste pas moins quelqu'un qui n'hésite pas à dire les choses comme ils les pensent, lui qui n'en est pas à son coup d'essai en terme de déclarations pour le moins osées. Cette fois, le joueur de 25 ans a critiqué les jeunes de la Juventus Turin dans un entretien accordé à Kicker, estimant que ceux-ci ne se donnaient pas véritablement les moyens de réussir, n'étant pas assez investis et déterminés. 

"Si vous gagnez autant à cet âge, peut-être que vous n'avez pas faim"​

"Ils ne gèrent pas bien leur talent. À la Juve aussi, certains ne se rendent pas compte de leur opportunité. C'est dommage. Je n'arrive pas à les comprendre, ils ont l'occasion d'une vie, ils s'entraînent avec les pros, mais certains ont un langage corporel qui m'agace. Je ne sais pas s'ils se rendent compte qu'ils ne sont pas dans le bon environnement", a regretté Emre Can, qui affirme prendre le sujet à coeur en tentant de leur faire partager ses conseils. 

"À la Juve, je vais souvent voir ces garçons, je leur parle pour leur faire comprendre les opportunités qui s'offrent à eux. Mais certains ne comprennent pas. Peut-être que le problème vient des salaires qui sont élevés même pour de très jeunes joueurs. Si vous gagnez autant à cet âge, peut-être que vous n'avez pas faim", a ensuite analysé le milieu de terrain, perplexe. Qu'il se rassure, ce débat n'existe pas qu'en Italie, les jeunes Français étant aussi concernés... 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi