Kalle Rovanperä remporte le shakedown du rallye du Kenya, Loeb 4e et Ogier 5e

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Kalle Rovanperä a devancé Thierry Neuville et Ott Tänak au Kenya. (P. Huit /Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le leader du championnat, Kalle Rovanperä (Toyota), s'est montré le plus rapide lors du shakedown précédant le départ du rallye du Kenya. Sébastien Loeb (Ford) a réalisé le quatrième temps et Ogier (Toyota) le 5e.

Kalle Rovanperä a bien lancé sa semaine du rallye du Kenya. Le (large) leader du championnat du monde a réussi le meilleur temps du shakedown disputé ce mercredi, l'épreuve débutant jeudi soir par une super spéciale. Le Finlandais a signé un chrono de 3'42''1 au volant de sa Toyota Yaris lors de son deuxième passage sur les 5,4 km de Loldia. Comme au Championnat, il devance Thierry Neuville et Ott Tänak (Hyundai i20 tous les deux), respectivement de 5 dixièmes et d'1''8.

lire aussi

Rallye du Kenya : programme des spéciales

Nouvelle pige commune pour Ogier et Loeb

Première Ford Puma du classement, Sébastien Loeb a réalisé exactement le même temps que l'Estonien. Quant à Sébastien Ogier, les deux champions français s'offrant une nouvelle « pige » commune cette saison, il a bouclé le secteur chronométré en 3'44''3 dès le premier de ses trois passages. Troisième Français engagé dans la seule épreuve africaine de la saison, Adrien Fourmaux (Ford Puma) a pris la 9e place en 3'47''7, sur les 11 Rally1 engagées.

De retour dans la catégorie reine, Oliver Solberg (Hyundai i20) a fermé la marche à bonne distance du reste des pilotes de pointe, en 3'55''7. Mais à partir de jeudi soir et surtout vendredi pour la première longue étape, il sera autant question de fiabilité mécanique et de solidité mentale que de pointe de vitesse sur des pistes extrêmement exigeantes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles