Kamaldeen Sulemana (Rennes) : « C'est un peu les montagnes russes »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Blessé au dos depuis début février, Kamaldeen Sulemana, l'ailier du Stade Rennais, reconnait que son moral a été affecté par ce long arrêt.

Dans un entretien au site officiel du Stade Rennais, Kamaldeen Sulemana (20 ans) a donné de ses nouvelles : absent des terrains depuis la défaite (0-1) des Bretons sur la pelouse du PSG, le 11 février, il a disputé en tout 20 minutes avec son club en 2022, et reconnaît que son moral a souffert durant cette longue absence : « C'est difficile. Il y a des hauts et des bas. Je suis content quand l'équipe a des résultats et qu'elle joue bien mais c'est dur de ne pas y prendre part et de se contenter de regarder les matchs devant la télé ou assis au stade. J'aimerais être sur le terrain et dans le vestiaire pour faire ce que je sais faire et ce que j'aime faire. Je ne peux pas être satisfait. »

« La première fois que je suis arrêté si longtemps dans ma carrière »

« C'est la première fois que je suis arrêté si longtemps dans ma carrière professionnelle. Je n'ai pas eu de souci quand j'étais au Danemark. Cette blessure (fissure d'une vertèbre) est plus longue que prévu. C'est un peu les montagnes russes. Au début de la blessure, après deux semaines, je me sentais bien. Je pensais pouvoir être de retour rapidement. Tu reprends la course, tu reviens sur les terrains et là tu ressens une douleur. Puis tu retravailles dur, tu fais tout ce qu'il faut pour revenir et les douleurs reviennent de nouveau. Quand tu espères beaucoup et que ce n'est finalement toujours pas le moment du retour, c'est dur à accepter. J'aurais préféré qu'on me dise ''tu en as pour trois ou quatre mois'', c'est mieux pour le mental. Mais avec cette blessure, c'est impossible de pouvoir dire ce genre de choses. Là, toutes les deux semaines, le retour est reporté. » Le staff du club espère le réintégrer à l'entraînement collectif en mai.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles