Kanté, Lucas, Kimpembe... cascade de forfaits avant le prochain rassemblement des Bleus

Kanté, Lucas, Kimpembe... cascade de forfaits avant le prochain rassemblement des Bleus

Le Bayern Munich a annoncé ce mercredi l'absence de Lucas Hernandez, touché aux adducteurs, pour plusieurs semaines. Le défenseur rejoint une liste fournie de joueurs forfait pour le prochain rassemblement des Bleus.

La défense amputée de ses titulaires de juin

Lors du dernier match des Bleus, le 13 juin face à la Croatie, à l'issue duquel l'équipe de France avait été éliminée de la course au Final Four de la Ligue des nations, Didier Deschamps avait dû aligner une charnière centrale composée de Presnel Kimpembe et Ibrahima Konaté.

Le défenseur de Liverpool avait été appelé pour la première fois afin de pallier le forfait de Raphaël Varane, blessé pendant le rassemblement. Cette fois, il ne sera pas là, au contraire du Mancunien. Touché au genou lors du match de préparation face à Strasbourg (0-3), l'ancien Sochalien n'a pas encore commencé sa saison avec les Reds et devrait retrouver les terrains le 1er octobre face à Brighton.

Kimpembe, non plus, ne sera pas de ce dernier rassemblement avant la Coupe du monde. Sorti sur blessure samedi en Ligue 1 contre Brest (1-0), le Parisien souffre d'une lésion des ischio-jambiers gauches et « sera indisponible environ six semaines », a annoncé mardi le PSG.

Titulaire lors de la défaite des Bleus face au Danemark (1-2) en juin avant de quitter le rassemblement pour « un heureux évènement », Lucas Hernandez ne rejoindra pas ses coéquipiers pour une raison moins joyeuse cette fois. En cause ? Une lésion aux adducteurs contractée lors de la victoire du Bayern en Ligue des champions mardi face au Barça (2-0). Le frère de Théo sera sur la touche pendant cinq semaines.

lire aussi

Rien de grave pour Benjamin Pavard et Dayot Upamecano, touchés face au Barça

Au milieu, les cadres de 2018 sont forfait

Depuis le titre mondial de 2018, N'Golo Kanté a manqué 53 % des matches de l'équipe de France. Il faudra ajouter à ce pourcentage les deux prochaines rencontres des Bleus. Touché à l'ischio-jambier le 14 août lors du match nul contre Tottenham (2-2), le milieu de terrain de Chelsea est sur la touche depuis 30 jours et espère faire son retour après la trêve internationale. Attention cependant à la rechute, à moins de deux mois de la Coupe du monde.

Pour Paul Pogba, le Mondial semble de plus en plus loin. Après avoir un temps refusé de se faire opérer du ménisque droit afin de garder ses chances d'être du voyage au Qatar, le Turinois a finalement décidé de passer sur le billard. Et s'il espère être remis à temps pour fin novembre, la Juventus et son entraîneur Massimiliano Allegri sont beaucoup plus pessimistes et parlent d'un retour en janvier.

lire aussi

Paul Pogba va se faire opérer mais espère disputer le Mondial

Pas sûr que ce soit son coéquipier en club Adrien Rabiot qui le remplacera ; pour le rassemblement de la semaine prochaine du moins. L'ancien Parisien n'est en tout cas pas disponible pour la réception de Benfica en Ligue des champions mercredi soir à cause de problèmes musculaires. Le lendemain, Didier Deschamps annoncera sa liste.

En attaque, Benzema sera-t-il remis ?

Carlo Ancelotti a prévenu : si Karim Benzema, qui souffre de la cuisse droite, n'est pas en mesure de participer au derby contre l'Atlético dimanche, soit trois jours après l'annonce du sélectionneur des Bleus, il ne rejoindra pas ses compatriotes à Clairefontaine.

Carlo Ancelotti, entraîneur du Real Madrid

« Karim progresse bien, il y a des options. Mais il ne jouera que s'il n'y a aucun risque de blessure »

Mardi, à la veille de la réception du RB Leipzig en C1, l'entraîneur du Real Madrid a laissé planer le doute concernant la date du retour de son capitaine : « Il progresse bien, il y a des options. Mais il ne jouera que s'il n'y a aucun risque de blessure. » Didier Deschamps arrivera-t-il à convaincre l'Italien de le libérer tout de même ? Réponse jeudi.

Une chose est sûre : le nom de Kingsley Coman ne sera pas prononcé. Présent lors de la campagne ratée de Ligue des nations en juin, l'ailier du Bayern « s'est déchiré une fibre musculaire à l'arrière de la cuisse droite » - pour reprendre les mots du communiqué du club bavarois - et doit, lui aussi, déclarer forfait pour la réception de l'Autriche (le 22 septembre) et le déplacement au Danemark (le 25 septembre). Des matches décisifs dans la lutte pour le maintien en Ligue A des nations...

lire aussi

Le calendrier de l'équipe de France