Karaté - Euro - Steven Da Costa en bronze, trois premiers podiums pour les Bleus aux Championnats d'Europe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Steven Da Costa (-67 kg), fer de la lance de l'équipe de France de karaté, a décroché le bronze ce samedi, lors des Championnats d'Europe de Porec (Croatie). Leïla Heurtault (-61 kg) et Alexandra Recchia (-50 kg) montent elles aussi sur le podium. Sevrée de finales, l'équipe de France de karaté chasse le bronze ce week-end à Porec (Croatie), théâtre des championnats d'Europe. Les Bleus avaient 6 chances de monter sur la boîte ce samedi, ils en ont converti la moitié. Attendu en finale, Steven Da Costa (24 ans), champion du monde et double champion d'Europe des -67 kg, a bien réagi après la déception de son élimination en quarts jeudi. L'athlète, seul Français déjà qualifié pour les JO, est allé chercher le bronze (1-0) face au Turc Burak Uygur, qu'il avait déjà battu à Lisbonne il y a deux semaines. Le combattant de Mont-Saint-Martin va désormais se concentrer sur la préparation des Jeux, où il visera l'or. lire aussi Steven Da Costa : « Il faut juste se lâcher » Sur une bonne dynamique après leurs podiums au K1 Premier League de Lisbonne, Leïla Heurtault (-61 kg) et Alexandra Recchia (-50 kg) ont elles aussi décroché du bronze ce samedi. Heurtault, 26 ans, a remporté sa première médaille individuelle sur la scène continentale en dominant l'Allemande Anna Miggou (3-1). Recchia est bien plus habituée aux podiums, elle la double championne du monde individuelle (2012 et 2016). Mais après ces longs mois sans compétition à cause du covid, et après avoir repris son métier d'avocate, le bronze conquis face à l'Italienne Erminia Perfetto (3-2) a une sacrée saveur, et permet d'engranger de la confiance avant le TQO de Paris (du 11 au 13 juin).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Engagées pour le bronze également, Alexandra Feracci (kata), Alizée Agier (-68 kg) et l'équipe de combat féminine ont en revanche échoué dans leur quête de médaille. Les Bleus auront encore deux changes de bronze ce dimanche, avec l'équipe féminine de kata et l'équipe masculine de combat. lire aussi L'actualité du karaté

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles