Karaté - Open de Dubaï - Open de Dubaï : Steven Da Costa en finale, quatre chances de médaille de bronze

L'Equipe.fr
L’Equipe

Deuxième tournoi Premier League de l'année, l'Open de Dubaï n'a pas souri aux combattants français. Seul Steven Da Costa (-67 kg), incroyable de régularité, s'est hissé en finale. Alizée Agier (-68 kg), Marvin Garin (-67 kg), Petar Spasenovski et Dnylson Jacquet (+ 84 kg) disputeront un match pour le bronze. Comme l'an passé, Steven Da Costa va-t-il à nouveau réaliser le doublé Paris-Dubaï, les deux premiers gros tournois de l'année civile ? Déjà vainqueur à Paris fin janvier, la star du karaté français (-67 kg) s'est qualifiée pour la finale de l'Open de Dubaï qui aura lieu dimanche. Auteur d'un parcours tout en maîtrise, Steven Da Costa a marqué des points très importants dans la course à la qualification olympique, et Tokyo est de plus en plus proche. En finale, il affrontera le Brésilien Vinicius Figueira, qu'il avait battu pour remporter le titre mondial en 2018. JO de Paris 2024 : non retenu, le karaté continue de se battre pour figurer au programme Le pensionnaire de Mont-Saint-Martin (Meurthe-et-Moselle) sera en revanche le seul Tricolore en finale. Dans la même catégorie des -67 kg, Marvin Garin, vainqueur à Dubaï il y a deux ans, sa dernière médaille internationale, disputera lui un match pour le bronze face au Thaïlandais Supa Ngamphuengphit. Chance de bronze également pour Alizée Agier (-68 kg) contre l'Ukrainienne Irina Zaretska, victorieuse à Moscou, Madrid et Paris. Farouk Abdesselem (-84 kg), qui affrontera le Macédonien Petar Spasenovski, et Dnylson Jacquet (+84 kg), qui enchaîne après ses finales à Madrid et Paris lutteront aussi pour le podium. Tous les quatre sont sortis des repêchages. Les mauvaises nouvelles de la journée de samedi sont les blessures au genou de Mehdi Filali (+84 kg) et Gwendoline Philippe (-61 kg), éliminés d'entrée et qui perdent beaucoup de points dans la course aux JO.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi