Karaté - TQO - Alexandra Recchia pas qualifiée pour les Jeux de Tokyo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Battue en quart de finale par la Luxembourgeoise Jennifer Warling et pas repêchée lors du tournoi de qualification olympique, vendredi au gymnase Coubertin, Alexandra Recchia (-55 kg) n'ira pas aux Jeux de Tokyo. En revanche, Alexandra Feracci (kata) fait partie des quatre finalistes qui se disputeront les trois places qualificatives dans la soirée. Alexandra Recchia (32 ans) n'ira pas aux Jeux Olympiques de Tokyo. Lors du tournoi de qualification vendredi au gymnase Coubertin, à Paris, la Française (32 ans) a été battue 0-1 par la Luxembourgeoise Jennifer Warling en quarts de finale. Au tour suivant, cette dernière s'est inclinée sur le même score contre la Kazakhe Moldir Zhangbyrbak et Recchia ne sera donc pas repêchée.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Évoluant habituellement à -55 kg, où elle a été championne du monde 2012 et 2016 (et deux fois championne d'Europe, obtenant encore le bronze continental le mois dernier), la Française avait précédemment battu la Béninoise Oceanne Ganiero 7-0, l'Israélienne Rotem Efroni 0-0 (4-0 aux drapeaux) et la Mexicaine Alicia Hernandez 1-0. Feracci finaliste en kata Contre la Luxembourgeoise, Recchia, rapidement menée 0-1, encaissait un coup au visage et tombait sur le dos, alors qu'il restait 2'22''. Après avoir vu le médecin, elle repartait au combat, mais ne parvenait pas à cadrer la Luxembourgeoise qui tournait pour préserver son mince avantage. Avant même le début du tournoi, Recchia avait annoncé qu'il s'agissait de sa dernière saison, avant de raccrocher son kimono et de se consacrer à sa carrière d'avocate spécialisée en droits des affaires. Quant à Alexandra Feracci, entrée en compétition le matin, elle fait partie des quatre finalistes en kata qui se disputeront trois places qualificatives dans la soirée. lire aussi La sélection française au tournoi de qualification

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles