Karim Benzema, cœur de Lyon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'était son moment. Un moment pour dire " bonjour ", " au revoir ", " vous m'avez manqué ", mais surtout " merci ". Quand Karim Benzema laisse derrière lui ses coéquipiers, qui semblent se mettre volontairement en retrait après leur victoire contre la Finlande (2-0), quand il s'avance seul pour saluer chacun des virages du Groupama Stadium et retire le bandage de son poignet pour mieux se frapper le cœur, certains supporters doivent retenir leurs larmes. L'enfant du pays est enfin là, devant eux, lui qui n'a connu ce Grand Stade qu'à l'état de vague projet. En janvier 2016, lorsque le formidable outil de Jean-Michel Aulas est inauguré, le quadruple champion de France est déjà devenu champion d'Europe avec les blancs de Madrid. Lorsque l'équipe de France y est venue affronter l'Irlande à l'Euro 2016 ou les États-Unis sur la route…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles