Karim Benzema : ce détail sur son dos qui intrigue

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Face à l'Allemagne, Karim Benzema, de retour chez les Bleus, a célébré un but, qu'on lui a finalement refusé pour cause de hors jeu. En retirant son maillot à la fin de la rencontre, l'attaquant qui vit à Madrid dévoilait alors son dos sur lequel apparaissait un détail intriguant. Huit ronds rouges, sur deux rangs, le long de la colonne vertébrale, qui ont soulevé de nombreuses interrogations chez les supporters de l'Équipe de France. Si certains y ont vu des marques laissées par des tatouages, il n'en est rien. Il s'agit de la Cupping Therapy dont le joueur du Real Madrid est un fervent adepte.

Cela fait déjà quelques années que Karim Benzema suit cette thérapie ancestrale, qui répond également au nom d'Hijama. Le concept ? Soigner à l'aide de ventouses. Cette technique est très utilisée notamment dans les pays asiatiques mais aussi par de nombreux athlètes. Elle consiste à poser sur la peau des ventouses en verre dans lesquelles est glissée auparavant une flamme. Vidées de leur air, elles aspirent l'épiderme et sont retirées après quelques minutes de pose.

Le père de Mélia et Ibrahim l'utilise car le cupping permettrait de décongestionner certains blocages dans le corps et faciliter la circulation. Et offrirait même une meilleure récupération, d'où son succès chez les sportifs. Comme Michael Phelps qui avait dit être habitué de la Hijama, Karim Benzema poste souvent ses séances ou les marques laissées sur son dos sur son compte Instagram. D'autres footballeurs de haut niveau (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Manuela Lopez (Les Mystères de l'amour) émouvante sur sa maladie : "Je vis intensément"
Donald Trump coiffé au poteau par son gendre : ce gros contrat qui fait jaser
Le saviez-vous ? La princesse Anne a choisi son ex-amant comme parrain pour sa fille
VIDEO - Couac sur CNews : Pascal Praud contraint de rendre l'antenne
Bruce Toussaint traité de "rabat-joie" : le journaliste moqué sur BFMTV

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles