Karim Benzema vide son sac concernant les Bleus et Deschamps

Goal.com
Dans un entretien publié ce mardi par l'édition espagnole de Vanity Fair, Karim Benzema revient sur sa relation avec les Bleus et leur coach.

Karim Benzema vide son sac concernant les Bleus et Deschamps

Dans un entretien publié ce mardi par l'édition espagnole de Vanity Fair, Karim Benzema revient sur sa relation avec les Bleus et leur coach.

Questionné par Vanity Fair au sujet de sa relation avec l'Équipe de France et son sélectionneur Didier Deschamps, Karim Benzema, l'attaquant du Real Madrid, dont la dernière apparition sous le maillot Bleu remonte au 8 octobre 2015 (en match amical contre l'Arménie (4-0) à Nice) a livré des réponses dénuées d'équivoque et d'illusions.

"J'ai 30 ans, deux enfants, je suis tranquille ici. S'ils ont besoin de moi, ils savent où je suis", a dit le buteur français dans un entretien accordé ce mardi à l'édition espagnole du magazine Vanity Fair. Benzema n'est plus dans l'optique de convaincre le boss des Bleus, lui qui affirme qu'il ne va "rien" faire désormais dans ce sens. "Je ne parle plus avec l'entraîneur (Deschamps, ndlr) depuis longtemps, et sans parler, c'est plus difficile", ajoute-t-il.

Sans parler et sans chanter La Marseillaise. Une critique récurrente envers l'attaquant français d'origine algérienne. Benzema a fourni une explication à Vanity Fair : "La Marseillaise appelle à faire la guerre, et je n'aime pas ça", détaille-t-il, lui qui considére d'ailleurs que sa mise à l'écart est plus politique que sportive. "Je pense que dans mon cas, si j'ai été puni, c'est pour des raisons politiques", a-t-il encore déploré.

Pourtant, sportivement, Benzema donne du grain à moudre à ses contempteurs cette saison avec des prestations mitigées au Real. "Je joue au football pour aider mes coéquipiers et pour tout gagner. Si je vois que je dois passer pour qu'un autre marque, je le fais. Si je vois que je peux marquer, je tire", confesse l'ancien joueur de Lyon, qui a été décevant en Liga cette saison en 26 matches disputés dont 20 comme titulaire.

Benzema n'avait, notamment, pas été titularisé contre l'Atletico Madrid en Liga puis face à la Juve en quarts de finale retour de Ligue des champions. Mais son coach le protège toujours autant comme il l'a confié en conférence de presse d'avant-match contre Bilbao en championnat mercredi soir : "Bale et Benzema estiment qu’ils ne sont pas en danger pour la saison prochaine. Je ne les vois pas tristes. Ils s’entrainent bien. Bien sûr, les deux souhaiteraient marquer plus de buts, mais ils travaillent bien. C’est une mauvaise phase qui va passer. J’ai beaucoup de très bons joueurs dans cette équipe, c’est très appréciable".



 

À lire aussi