Kasper Dolberg, la réapparition fortuite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les supporters danois ont peut-être esquisser une grimace au moment de découvrir la composition de leur équipe ce samedi, face au pays de Galles. Et comment leur en vouloir au vu de l'identité de l'avant-centre du jour ? Pas de Yussuf Poulsen, blessé lundi face à la Russie, mais un Kasper Dolberg pas encore véritablement entré dans son Euro. Il n'aura pourtant pas fallu une demi-heure à l'attaquant niçois pour faire basculer dans l'ivresse les milliers de fans venus ambiancer les rues d'Amsterdam et une Johan Cruyff Arena qu'il connaît comme sa poche. Une belle célébration, 29 ans tout pile après la finale de l'Euro 1992, remporté un 26 juin face à l'Allemagne par Brian Laudrup et compagnie.

Un doublé pas déridé


Resté relativement invisible lors de son entrée face à la Russie, Kasper Dolberg ne s'est cette fois pas fait prier pour porter les siens. Ballottés dans tous les sens depuis 27 minutes, ces derniers…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles