Katie Ledecky championne du monde du 400 m nage libre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Katie Ledecky est de nouveau championne du monde. (S. Boué/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Américaine Katie Ledecky a décroché un seizième titre mondial en l'emportant samedi sur 400 m nage libre aux Mondiaux de Budapest

L'Américaine Katie Ledecky a décroché la seizième couronne mondiale de sa carrière grâce à sa victoire sur le 400 m nage libre des Championnats du monde de natation, samedi à Budapest. En l'absence de sa grande rivale, l'Australienne Ariarne Titmus, détentrice du record du monde depuis le 20 mai dernier, la fusée américaine s'est imposée en 3 min 58.15.

Elle a devancé la Canadienne de 15 ans Summer McIntosh (3:59.39) et une autre Américaine, Leah Smith (4'02''08).

lire aussi

Les résultats de la course

Winnington sacré chez les hommes

Ledecky avait régné sur le 400 m nage libre lors des Mondiaux 2013, 2015 et 2017 avant d'être détrônée en 2019 par Titmus, qui l'a également privée de l'or olympique à Tokyo l'été dernier. La nageuse de 25 ans peut viser le triplé en individuel dans la Duna Arena de la capitale hongroise, étant également favorite pour remporter le 800 m et le 1500 m.

Chez les hommes, c'est l'Australien Elijah Winnington, 22 ans, qui s'est imposé sur 400 m nage libre en 3 min 41''22, soit la huitième meilleure performance de l'histoire. Il a devancé l'Allemand Lukas Martens (3 min 42''85) et le Brésilien Guilherme Pereira da Costa (3 min 43.31)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles