Si Kevin De Bruyne dérange, faut le dire...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'album Cœurs d'acier n'est pas le plus connu de la série des aventures de Spirou. Resté inachevé, l'œuvre composée par Yann et Chaland en 1982 se distingue par un fait dramatique : la mort de Spip, fidèle compagnon du groom le plus célèbre de l'histoire de la BD, assassiné par les guerriers Aniotos. Dans les tribunes du stade La Cartuja, on a aperçu à l'heure de jeu une image à briser le cœur : celle d'un autre rouquin nommé Kevin De Bruyne, le regard inconsolable après sa sortie prématurée au début de la seconde période. Et pour cause : le sosie de Spirou voyait ses partenaires souffrir face au Portugal sans pouvoir leur venir en aide. Fort heureusement pour lui, le destin, ou le karma diront certains, s'est chargé de le venger à distance : au terme de 96 minutes d'une rare intensité, les bouchers ont perdu et ce, malgré un arbitrage qui leur est apparu grandement favorable.

CAP boucherie avec…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles