Kevin Spacey devra bel et bien payer 31 millions de dollars à « House of Cards »

Kevin Spacey devra bel et bien payer 31 millions de dollars à « House of Cards »

CONDAMNATION - La justice a confirmé sa condamnation pour rupture de contrat

C’est une défaite pour Kevin Spacey. L’acteur s’opposait à l’ arbitrage qui avait conclu qu’il n’avait pas respecté les clauses de son contrat, en se faisant licencier de House of Cards, après avoir été accusé de harcèlement sexuel sur le tournage. Son départ avait provoqué la fin prématurée de la série Netflix.

La justice s’est donc penchée sur le dossier et a confirmé la première décision. Comme le relaie ET, l’acteur doit s’acquitter de plus de 31 millions de dollars de dédommagements auprès de la production de House of Cards.

Procès en attente

Il s’agit de la première sentence légale infligée à Kevin Spacey depuis qu’il est accusé de délits sexuels. En 2017, l’acteur Anthony Rapp, qui a depuis porté plainte au civil, avait raconté avoir été harcelé sexuellement à l’âge de 14 ans par son aîné qui en avait alors 26 dans les années 1980. À la suite de cette révélation, de nombreux hommes ont dénoncé le comportement du comédien multirécompensé.

Si des plaintes ont été déposées, aucune n’a pour l’instant abouti. Les poursuites pour attentat à la pudeur et agression sexuelle ont été abandonnées dans le Massachusetts. D’autres sont toujours en cours, notamment au Royaume-Uni. Quatre chefs d’inculpation ont été retenus contre Kevin Spacey, pour des agressions sexuelles commises sur trois hommes entre 2005 et 2013. L’anc(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Kevin Spacey demande à la justice de classer la plainte pour agression sexuelle d'Anthony Rapp
Kevin Spacey fait son retour sur un plateau de cinéma en Italie
Royaume-Uni : L’acteur Kevin Spacey inculpé d’agressions sexuelles contre trois hommes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles