Keylor Navas, le gardien qui manquait au PSG

Sergio Rico aimerait rester à Paris. Prêté par le FC Séville, l'international espagnol de 26 ans pourrait être mieux que la doublure de Keylor Navas. Mais visiblement, ramasser les miettes laissées par "ce grand monsieur" lui suffit. Bousculer la hiérarchie semble effectivement compliqué : après quatre saisons à tâtonner entre Alphonse Areola, Kevin Trapp et Gianluigi Buffon, le PSG s'est enfin décidé installé un numéro 1.Au dernier jour du mercato, Leonardo a tranché. Exit le champion du monde français, prêté au Real Madrid, qui, dans le même temps, cédait pour 15 millions d'euros l'un des plus beaux CV au poste.

Lire aussi - Vadim Vasilyev, ancien vice-président de Monaco : "Pour Mbappé, il faudra mettre 300 millions sur la table"

Son retour à Santiago-Bernabéu, en novembre, a validé le choix du directeur sportif brésilien : avec dix parades face à Luka Modric, qu'il adore, et ses anciens partenaires (2-2), Navas a réussi la meilleure performance d'un gardien parisien depuis la saison 2003-2004. S'il appartient au gotha des portiers ayant une majorité de saisons à moins d'un but par match encaissé, on n'aurait pas parié sur ce discret de 33 ans, pollué au Real par les rumeurs de remplacement (De Gea, Courtois, Kepa), pour régler l'instabilité parisienne dans ce secteur. "Zinédine Zidane a beaucoup à voir avec la confiance qui m'a permis d'en arriver là", a-t‑il confié l'an dernier au quotidien espagnol ABC.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Un transfert à 50 ballons ou à 2.000 dollars?

À l'été 2015, six mois...


Lire la suite sur LeJDD

À lire aussi