Kim Tillie (après la défaite de Cholet contre Monaco) : « On tenait ce match et on l'a laissé s'échapper »

Kim Tillie et Cholet ont failli s'imposer contre le leader monégasque dimanche à la Meilleraie. (N. Luttiau/L'Équipe)

Cholet et Monaco ont offert un duel haletant au sommet du Championnat dimanche soir, remporté sur le fil par les Monégasques (89-88) au prix d'un retour tonitruant qui laisse des regrets aux Choletais.

Kim Tillie (intérieur de Cholet, 14 points inscrits lors de la défaite contre Monaco) : « On est très déçus... On tenait ce match (65-50, 25e) et on l'a laissé s'échapper, comme à Boulogne-Levallois (87-92, le 23 décembre). Mais on peut être fiers de ce qu'on a fait. Quand on a mené de 15 points, Monaco a haussé son niveau, avec plus de pression défensive, et ils ont mis des tirs difficiles. On voit qu'on arrive à élever notre niveau contre les grosses équipes. Maintenant, il faut réussir à accrocher ces matches. On est encore en lice sur quatre tableaux (Championnat, Coupe de France, Leaders Cup et Coupe d'Europe FIBA) et on veut gagner au moins un titre, plus si on peut (sourire). »

Laurent Vila (entraîneur de Cholet) : « Perdre comme ça, sur la fin, et en étant dominés dans le dernier quart-temps, c'est dommage et ça rappelle le match contre Boulogne-Levallois. On a produit du beau jeu mais il faut gommer ces quelques situations où on aurait dû mieux gérer le ballon en attaque et mieux faire en défense. Il nous a manqué un peu de maîtrise. On avait essayé de limiter Élie Okobo et Mike James au scoring mais ils ont réussi à faire le jeu pour leurs coéquipiers comme (Yakuba) Ouattara et (Jaron) Blossomgame. »

Sasa Obradovic (entraîneur de Monaco) : « On s'en sort grâce à notre défense en fin de match. La façon dont on a approché le match en première mi-temps n'était pas sérieuse, on a donné trop de paniers faciles à l'intérieur où ils sont à 85 % de réussite à la mi-temps, ce qui n'est pas acceptable. En deuxième mi-temps, on a vu un bel effort collectif, chaque joueur a aidé et même si on ne gagne que d'un point, on doit s'en satisfaire. On ne peut pas dominer chaque match, d'autant plus qu'on sortait d'une défaite difficile à Belgrade (68-92 sur le parquet de l'Étoile Rouge).

lire aussi : Toute l'actualité de la Betclic Élite