Klopp, l'homme "le plus chanceux au monde"

L'entraineur allemand, Jurgen Klopp, s'est dit extrêmement fortuné en faisant partie de la famille de Liverpool FC.
L'entraineur allemand, Jurgen Klopp, s'est dit extrêmement fortuné en faisant partie de la famille de Liverpool FC.

Jurgen Klopp a déclaré que le seul mot qu'il pouvait utiliser pour résumer le mémorable 2019 de Liverpool c'était "Waouh", et il s'est dit comme était "l'homme le plus chanceux sur terre".

Les Reds ont été couronnés champions d'Europe pour une sixième fois avec une victoire 2-0 sur leurs rivaux nationaux Tottenham lors de la finale de la Ligue des champions en juin. Une passionnante course au titre 2018-19 les a fait échouer aussi à un point de Manchester City et du titre de champion d'Angleterre. Mais, les hommes de Klopp sont bien partis pour prendre leur revanche puisqu'ils ont aujourd'hui 10 points d'avance sur les Eastlands avec un match en moins. Enfin, Liverpool a également à sa collection de trophées la Supercoupe d'Europe et de la Coupe du Monde des clubs. Devant un tel bilan, et même s'il affirme ne pas être de ceux qui regarden en arrière, Klopp s'est dit très fier et a décrit ses joueurs comme des "monstres de la mentalité".

Jadon Sancho ciblé aussi par Liverpool

"C'est, naturellement, le moment de réfléchir brièvement sur une année incroyable pour ces garçons, ce club et, bien sûr, nos supporters", a écrit Klopp dans un message aux fans sur le site officiel du club. "Je pense que vous me connaissez assez bien maintenant, je ne suis pas du genre à regarder en arrière, pas quand il y a du travail à faire. Mais comment puis-je ignorer ce que nous avons tous vécu cette année?  Je n'ai qu'un mot pour ça : Waouh. Je suis tellement fier de beaucoup de choses. Bien sûr, tout d'abord pour que tout le monde ait la chance de célébrer à nouveau Liverpool comme vainqueur de trophée."

"Tant que je vivrai, je n'oublierai jamais cette nuit à Madrid et le lendemain à Liverpool alors que nous ramenions la Ligue des champions à la maison. Je me souviens avoir dit une fois que la ville" exploserait "lorsque nous remporterions un trophée, mais je pense que j'ai peut-être même un peu sous-estimé ces scènes… Je ne peux même pas y penser maintenant sans avoir la chair de poule, a poursuivi le technicien allemand. Ce jour-là, vous nous avez fait traverser toutes sortes d'émotions et quand j'ai regardé les gens dans les yeux alors que je me trouvais sur le bus, cela a renforcé ce que je savais depuis le 8 octobre 2015 - je suis l'homme le plus chanceux sur terre pour faire partie de ce club de football, une partie de cette famille spéciale." Des mots forts et que les Scousers vont certainement beaucoup apprécier.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi