Koeman (Pays-Bas) sera un entraîneur « très différent » de Van Gaal

Ronald Koeman a pris pour la première fois la parole depuis qu'il est à la tête des Pays-Bas ce lundi. (Anp sport / anp)

Ronald Koeman, sélectionneur des Pays-Bas depuis le 1er janvier, a développé lundi en conférence de presse les aspects tactiques qu'il allait développer en tant que coach des Oranje.

Ronald Koeman, nouveau sélectionneur des Pays-Bas et successeur de Louis van Gaal depuis le 1er janvier, a expliqué lundi en conférence de presse qu'il serait un coach « très différent » de son prédécesseur sur le plan tactique.

lire aussi : L'équipe des Français du week-end : Badiashile costaud, Griezmann inspiré, Cibois enflammé

« L'idée est de revenir à l'ancien système, avec quatre défenseurs et non plus cinq (comme lors du Mondial au Qatar) », a expliqué l'entraîneur de 59 ans qui travaillera « avec (ses) propres idées et expériences » et a signé un contrat courant jusqu'au Mondial 2026 aux États-Unis, au Canada et au Mexique.

Koeman n'a pas jugé « nécessaire » d'avoir une discussion avec Van Gaal au moment de prendre ses fonctions. « Il est resté invaincu durant les vingt matches à son poste. Ce serait formidable que je puisse le faire aussi mais je veux le faire différemment », a ajouté le nouveau sélectionneur. « Durant le Mondial, il y a eu pas mal de moments où je me suis dit 'Ça doit changer !' ».

lire aussi : Toute l'actualité du football

Durant son mandat qui avait pris fin au terme du Mondial, Van Gaal n'a perdu aucun match dans le temps réglementaire, les Pays-Bas n'ayant été éliminés qu'au terme d'une séance de tirs au but en quart de finale de la Coupe du Monde 2022, face à l'Argentine.

Le défi est donc de taille pour Koeman qui effectue son deuxième passage à la tête des Oranje, avec l'objectif de remporter « la Ligue des nations (les Néerlandais sont qualifiés pour le Final 4 avec l'Espagne, l'Italie et la Croatie) ou un grand tournoi », l'Euro 2024 ou le Mondial 2026. Pour y parvenir, il sera assisté par son frère Erwin qui a été sélectionneur de la Hongrie (2008-2012) et d'Oman (2019). « À qui pourrais-je faire plus confiance qu'à mon frère qui a les mêmes idées footballistiques que moi mais un caractère bien différent », a-t-il commenté.

Koeman avait déjà occupé le poste de sélectionneur entre 2018 et 2020, atteignant la finale de la Ligue des nations et qualifiant son équipe pour l'Euro 2020. Il n'avait pourtant pas dirigé les Pays-Bas durant ce tournoi, préférant rejoindre le FC Barcelone.