Kosovare Asllani (Suède) critique le nombre de caméras utilisées par le VAR à l'Euro

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Kosovare Asllani et la Suède affrontent l'Angleterre en demi-finales de l'Euro. (M. Wilkinson/Focus Images/EXPA/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À la veille de la demi-finale de l'Euro face à l'Angleterre, la milieu suédoise Kosovare Asllani et son sélectionneur Peter Gerhardsson ont vivement critiqué le VAR.

Depuis le début de l'Euro féminin, la Suède s'est vue refuser cinq buts (en 4 matches) après consultation du VAR. Et selon Kosovare Asllani, certains pourraient avoir été mal jugés pour une raison bien précise. « Utiliser 50 % de caméras en moins durant notre tournoi que pendant celui des hommes, c'est vraiment une catastrophe parce que les décisions ne peuvent pas être prises avec la même précision », s'est plaint la milieu de terrain suédoise à la veille de la demi-finale face à l'Angleterre.

« Pour moi, c'est bizarre parce que j'apprécie le VAR, je crois que c'est équitable quand les arbitres peuvent s'appuyer dessus. Mais si durant un match, ils font une erreur parce qu'ils ont tracé une ligne du mauvais côté parce qu'ils n'ont pas assez de caméras, pour moi, c'est inacceptable », a appuyé son sélectionneur Peter Gerhardsson.

« Parfois, on fait trop confiance au VAR »

Un but refusé en particulier a agacé l'équipe de Suède : celui de Rebecka Blomqvist dans les dernières minutes du match de poules face à la Suisse (2-1) à cause d'un hors-jeu. « On ne l'a pas vu sur le coup mais un arbitre suédois (Jonas Eriksson) sur un plateau TV au pays a démontré que les arbitres avaient mal dessiné la ligne », a poursuivi le technicien, avant de conclure : « Mon sentiment, c'est que parfois on fait trop confiance au VAR. Il faut espérer qu'ils ont réfléchi à comment s'améliorer en vue de notre demi-finale demain (mardi, 21 heures). »

lire aussi

Toute l'actualité de l'Euro féminin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles