KTM ne modifiera pas son moteur, Aprilia si, selon Beirer

Oriol Puigdemont
motorsport.com

La Fédération internationale de motocyclisme (FIM) a publié vendredi une déclaration informant de la prolongation du délai de développement pour Aprilia et KTM, les deux constructeurs ayant des concessions. Une fois ce délai passé, le développement de leurs moteurs sera gelé jusqu'à la première course de l'année prochaine, comme le veulent les dispositions prises en raison de la pandémie de COVID-19.

Cette mesure extraordinaire a été approuvée par les constructeurs du MotoGP comme une initiative visant à contenir les dépenses dans la perspective de l'exercice 2021. Au départ, KTM et Aprilia devaient être exclues de ce programme, mais elles ont finalement décidé de se joindre à l'initiative par solidarité avec les autres. Avec le nouveau délai pour l'homologation, Aprilia et KTM ont jusqu'au 29 juin pour faire évoluer leurs prototypes.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

L'homologation des moteurs Aprilia et KTM est reportée

Malgré cela, le directeur sportif de KTM, Pit Beirer, a assuré à Motorsport.com que l'équipe aux motos oranges respecterait l'engagement pris envers les autres entreprises et ne toucherait pas au moteur. Aprilia le fera, car la RS-GP version 2020, entièrement revue pour cette saison, est arrivée très peu de temps avant les tests de pré-saison. Aleix Espargaró et Bradley Smith ont tous deux souffert de multiples problèmes de fiabilité que les techniciens essayaient de résoudre à l'usine.

Cependant, les restrictions en Italie causées par la crise du COVID-19 qui a paralysé le pays ont conduit à la fermeture temporaire de l'usine Aprilia, ce qui a empêché de résoudre ces problèmes. En conséquence, Aprilia a demandé à la Commission Grand Prix de lui accorder un peu plus de temps pour travailler sur ce dossier, ce qui n'a pas plu à KTM. Malgré cela, lors de la dernière réunion entre les parties, il a été décidé d'exaucer le souhait d'Aprilia.

"Ce n'est pas le moment de penser à soi, nous nous sommes donc opposés à la demande d'Aprilia de poursuivre le développement du moteur. Mais il semble qu'ils voient les choses différemment. KTM tiendra parole et ne touchera pas au moteur", a expliqué Beirer à Motorsport.com.

"Les autres équipes d'usine se sont engagées à geler le développement et nous, qui bénéficions des concessions, nous avons dû apporter quelque chose aussi. C'est pourquoi nous avons décidé de nous engager à ne pas toucher au moteur non plus. KTM va le faire", a déclaré l'ancien pilote de motocross.

À lire aussi