Kvyat n'était "pas content" qu'Albon soit promu chez Red Bull

Benjamin Vinel
motorsport.com

La relation entre . Ayant perdu en compétitivité, le Russe a quitté le giron de la marque au taureau avant même la fin de la saison 2017, passant l'année suivante chez Ferrari comme pilote de développement, avant d'avoir une nouvelle chance chez Toro Rosso en 2019.

Daniil Kvyat, Toro Rosso STR14, devant Alex Albon, Red Bull RB15

Daniil Kvyat, Toro Rosso STR14, devant Alex Albon, Red Bull RB15 <span class="copyright">Andy Hone / Motorsport Images</span>
Daniil Kvyat, Toro Rosso STR14, devant Alex Albon, Red Bull RB15 Andy Hone / Motorsport Images
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Andy Hone / Motorsport Images

"Ce n'est pas grave. Au bout de quelques jours, j'ai accepté la décision, cela me convient. Je connais mon travail. Je sais ce que j'ai à faire, ce pour quoi j'ai été engagé, et c'est ce que je vais faire. Cela me suffit."

Et compte tenu des nombreux rebondissements qui ont parsemé sa carrière, Kvyat n'abandonne pas son rêve de faire son retour dans un top team un jour ou l'autre, en l'occurrence Red Bull Racing. "Dans la vie, tout est possible. Après ce que j'ai vu, on ne peut plus jamais dire non à quoi que ce soit", indique celui qui court toujours pour Toro Rosso, écurie désormais rebaptisée .

"Ce que j'ai également appris, c'est que l'on ne veut pas passer son temps à s'appesantir sur certaines choses ou à rêver d'autres. Il est important de se concentrer sur la tâche dont on a été chargé. Là, ce que Red Bull m'a demandé, c'est d'obtenir les meilleurs résultats possibles pour AlphaTauri, et c'est ce sur quoi je vais me concentrer. Comme le montre la vie, tout s'ouvre à soi si les résultats que l'on obtient sont suffisamment bons."

À lire aussi