Ky-Ky d'amour

SO FOOT

Tout le monde le savait. Tout le monde savait que l'AS Monaco, qui a passé une grande partie de la seconde période à étouffer et à faire le dos rond face à une machine de guerre allemande, aurait au moins une occasion de contre. Ils en ont eu deux. Sur la première, Falcao, lancé par Lemar, réussit son contrôle, efface Burki, mais ne parvient pas à trouver le cadre. La seconde, Kylian Mbappé se l'offre seul, à la suite d'une passe molle de Piszczek. On joue la 79e minute d'un quart de finale aller de Ligue des champions au scénario tendu, et le gamin de 18 ans file seul au but. À ce moment précis, les gouttes qui coulent sur son front ne sont pas ce que l'on croit. Kylian Mbappé ne sue pas, il transpire simplement la sérénité.


Monaco brouille le Signal


Dans un moment aussi important et à un si jeune…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages