Kylian Mbappé, le calice jusqu'à la Suisse

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une passe décisive, et puis plus rien. Côté statistiques brutes, l'Euro de Kylian Mbappé ne fait clairement pas rêver. Certes, le jeune attaquant a été intéressant par séquences en phase de poules, a été à l'origine de l'égalisation d'Antoine Griezmann face à la Hongrie et obtenu un penalty (généreux) quatre jours plus tard face au Portugal. Alors on attendait de lui qu'il monte en puissance à l'entame de cette phase finale, comme en 2018 quand il avait marché à lui tout seul sur une défense argentine totalement dépassée. Sauf que rien ne s'est passé comme prévu, et l'enfant de Bondy a fait pschitt face à la Suisse.

120 minutes en enfer


Tout semblait pourtant avoir enfin démarré sur ce décalage pour Karim Benzema sur le but de l'égalisation. Pour l'une des rares fois de la soirée, Mbappé venait de jouer juste, et c'est toute l'équipe de France qui en bénéficiait. Parce…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles