Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe de retour au PSG ce lundi

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Les vacances de Kylian Mbappé sont finies. (A. Martin/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Impliqués avec l'équipe de France jusqu'à mi-juin, Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe sont attendus à la reprise de l'entraînement du PSG ce lundi.

Leur dernier match remonte au 13 juin, avec l'équipe de France face à la Croatie (0-1). Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe sont attendus à la reprise de l'entraînement ce lundi. Comme leurs autres coéquipiers parisiens, les deux internationaux français lanceront leur saison par une batterie d'examens médicaux, afin de déterminer leur état de forme.

L'attaquant, qui a passé une large partie de ses vacances aux États-Unis (New York, Los Angeles...), était ces derniers jours à Monaco. Le buteur débutera une préparation athlétique dense, sans match de compétition avant la première journée (le 6 août à Clermont) puisqu'il sera suspendu pour le Trophée des champions face à Nantes, prévu le 31 juillet à Tel-Aviv, pour accumulation de cartons.

Pablo Sarabia également attendu

Pour Presnel Kimpembe, cette reprise s'annonce également intense. Luis Campos entend éclaircir avec le défenseur, dans les prochains jours, ses propos au sujet du projet parisien tenus début juin (« J'attends de rencontrer la nouvelle direction sportive, de connaître le nouveau projet. Ça m'intéresse », avait-il notamment déclaré). Danilo Pereira, Nuno Mendes, Achraf Hakimi, Julian Draxler, Pablo Sarabia et Thilo Kehrer sont attendus également.

lire aussi

Toute l'actualité du PSG

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles