Kylian Mbappé (PSG) avant le match contre la Juventus : « Je préfère faire confiance à Paul Pogba »

Avant d'affronter la Juventus mardi en Ligue des champions au Parc des Princes, Kylian Mbappé a assuré qu'il n'était pas perturbé par le « penaltygate » avec Neymar ni par l'affaire Pogba dans laquelle il a été cité.

« On parle beaucoup de vous en dehors du terrain, est-ce que cela peut vous perturber avant ce match ?
Non, le début de saison est réussi, j'ai réussi à être performant tout de suite. Il faut savoir faire la part des choses, ce qu'il se passe sur le terrain et en dehors.

Gagner la Ligue des champions cette saison, vous pouvez le dire ou c'est piégeux ?
Je veux toujours gagner et je veux tout faire pour. Mais il y a une vérité aussi, c'est que c'est très difficile. Les grandes équipes se sont renforcées. On va se battre avec nos armes et tout donner pour faire la meilleure compétition possible.

« Je vais faire confiance à mon coéquipier dans l'intérêt de la sélection. Je suis assez détaché de tout ça, on va voir comment ça se passe »

L'affaire Pogba peut-elle altérer vos relations avec lui ?
Non, je préfère faire confiance à la parole d'un coéquipier. Il m'a appelé, il m'a donné sa version des faits. Aujourd'hui c'est sa parole contre la parole de son frère. Je vais faire confiance à mon coéquipier dans l'intérêt de la sélection. Je suis assez détaché de tout ça, on va voir comment ça se passe.

En quoi votre rôle au club a changé depuis votre prolongation ?
En rien. Je suis toujours dans le même rôle que la saison dernière. Essayer d'être le plus décisif et gagner le plus de titres possible.

Est-ce que ce que vous voyez correspond à ce qu'on vous a promis en prolongeant ?
Ce n'est pas l'endroit, ni le moment. Il faut poser la question aux personnes concernées.

lire aussi

Christophe Galtier (PSG) avant le match contre la Juventus : « La première fois que je vois ça »

Vous sortez plus souvent depuis le début de la saison en cours en match, comment le prenez-vous ?
Il faut l'accepter, prendre du recul. Il faut faire confiance à l'entraîneur, qui a un oeil plus global. On veut toujours rester sur le terrain. Après si vous pensez que je vais avoir la banane quand je vais sortir, je ne l'aurai pas, mais il faut accepter.

Neymar a tiré les deux derniers penalties du PSG, qui va tirer le prochain ?
On verra, il y a toujours une discussion. On n'est pas fermé tous les deux. Il faut voir comment se déroule le match. Numéro 1 ne veut pas dire que tu tires tous les penalties. Il faut savoir mettre de l'eau dans son vin et il n'y a pas de problème avec ça.

Vos relations avec lui ont été décrites comme ombrageuses. Comment ça se passe ?
On a toujours eu une relation basée sur le respect, avec des moments froids et chauds. Il y a des périodes où on est les meilleurs amis du monde et d'autre fois où on se parle moins. Mais il y a beaucoup de respect. La vie n'est pas linéaire avec deux joueurs de ce caractère.

Pensez-vous que Vlahovic peut devenir un attaquant de classe mondiale ?
C'est un attaquant de qualité, qui a réussi à confirmer à la Juventus qu'il fait partie des meilleurs de sa génération. Il peut faire encore mieux. Je ne prends pas de risque si je dis que ce sera un attaquant important dans les prochaines années. »

lire aussi

Entre Agnelli (Juventus) et Al-Khelaïfi (PSG), le divorce est prononcé