Kyrgios n’en rate pas une, il risque des ennuis avec la police

Réputé pour son comportement atypique par rapport aux autres joueurs du circuit ATP, Nick Kyrgios pourrait se retrouver dans de beaux draps avant le début de l'Open d'Australie à Melbourne. La faute à une affaire de scooter qui ne passe pas du tout auprès des autorités locales.

Alors que son premier match de l’Open d’Australie est programmé le mardi 17 janvier face à Roman Safiullin, Nick Kyrgios, finaliste du dernier Wimbledon, pourrait connaitre un problème avec les autorités australiennes. Fidèle à ses convictions et à sa liberté, l’Australien a été aperçu sur un deux-roues sans casque dans les rues de la ville de Melbourne.

Pas de grands risques

Si Kyrgios a été repéré sans casque à cause d’une photo d’un fan l’ayant reconnu, les risques encourus par le joueur sont très maigres. En effet, il n’est même pas certain que l’Australien écope d’une quelconque amende. Pourtant, la loi australienne oblige le port du casque lorsque l’on pilote à plus de 20 km/h. Mais au vu de l’ampleur du délit, Kyrgios devrait tout de même pouvoir disputer son premier match mardi prochain avec l’esprit tranquille. Si cette séquence a pu amuser quelques internautes sur les réseaux sociaux, pas sur que la police de Melbourne, elle, apprécie.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Kyrgios au rendez-vous

Si son comportement assez exubérant peut parfois agacer, il n’empêche que l’Australien est un joueur…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com