Kyrie Irving suspendu au moins cinq matches par Brooklyn

Kyrie Irving ne jouera pas avant le 13 novembre. (USA Today Sports/Presse Sports)

À la suite de sa promotion sur les réseaux sociaux d'un film à la teneur antisémite, Kyrie Irving a été sanctionné par son équipe des Brooklyn Nets. Il manquera au minimum cinq matches, sans toucher son salaire pendant sa suspension.

Brooklyn avait pris l'habitude, la saison passée, de devoir faire sans Kyrie Irving (29 matches disputés sur 82). Cette fois, ce ne sera pas pour son refus de se faire vacciner contre la Covid-19. Il s'agit d'un choix de la franchise, qui a annoncé jeudi qu'elle suspendait son meneur (1,88 m, 30 ans) pour « au moins » cinq matches, sans salaire.

Une déclaration qui sonne comme un ultimatum pour Irving, dans la tourmente depuis une semaine pour avoir fait la promotion, sur ses réseaux, d'un film documentaire datant de 2018, à teneur antisémite. Le joueur a depuis effacé son tweet et s'est engagé à faire un don de 500 000 dollars - conjointement avec les Nets, abondant une somme équivalente - en faveur d'associations luttant contre toutes les formes de discriminations. Insuffisant pour les Nets, dont le communiqué est tombé après une nouvelle session presse lors de laquelle Irving n'avait ni consenti d'excuses, ni ne s'était positionné clairement sur la question de l'antisémitisme. L'élément déclencheur.

« Nous sommes consternés de constater que malgré la nouvelle opportunité qui s'est présentée à lui aujourd'hui, Kyrie a refusé d'affirmer sans équivoque qu'il n'avait aucune croyance antisémite, a déclaré l'organisation new-yorkaise par communiqué. Nous ne comprenons pas qu'il ne reconnaisse même pas la présence de passages spécifiquement haineux dans le film dont on parle. C'est profondément embarrassant, cela va à l'encontre des valeurs de notre organisation et constitue un comportement qui porte atteinte à l'intégrité de notre équipe et cette franchise. »


Après sa sanction, Irving s'excuse

Quatre heures après la publication du communiqué des Nets, Kyrie Irving a finalement formulé des excuses, sur ses réseaux. « Je suis profondément désolé de vous avoir causé de la peine et je m'en excuse. [...] Je veux être clair et dissiper toute confusion sur mon combat contre l'antisémitisme, et je m'excuse d'avoir relayé le documentaire sans contexte et sans explication factuelle soulignant les croyances spécifiques décrites dans le documentaire auxquelles j'adhère ou non. [...] Je n'avais pas l'intention de manquer de respect à la culture historique juive concernant l'Holocauste, ni de perpétuer la haine », a-t-il écrit sur Instagram.

Des excuses très tardives car lors de ses récentes interventions, Irving avait d'abord dit « assumer » ( « take responsibility ») son choix de relayer un message au sujet du documentaire, affirmant s'opposer « à toute forme de haine et d'oppression ». « Je suis conscient de l'impact négatif de mes messages à l'égard de la communauté juive et j'en accepte la responsabilité », avait-il dit dans le communiqué annonçant son don, sans pour autant désavouer le contenu de ses messages ou des passages controversés du film.

Par ailleurs, le patron de la NBA Adam Silver a affirmé avoir l'intention de rencontrer le joueur pour évoquer directement l'affaire avec lui.


lire aussi

Adam Silver « déçu » de l'absence d'excuse de Kyrie Irving après son tweet antisémite


Un retour sous « conditions »

Quand Irving réintégrera-t-il sa formation ? Brooklyn, dans son communiqué, annonce une série de « conditions » (« measures ») pour son retour, sans détailler la nature de celles-ci. Le prochain match des Nets, qui se sont séparés il y a quelques jours de leur entraîneur Steve Nash, se déroule dans la nuit de vendredi à samedi à Washington. Si la sanction se limitait à cinq matches, Irving ferait son retour le 13 novembre face aux Lakers à Los Angeles.


lire aussi

L'actualité de la NBA


Steve Kerr sur Irving : « On ne peut pas accepter des propos aussi destructeurs »