Kyril Louis-Dreyfus, nouveau propriétaire de Sunderland, suit les traces de son père

Hugo Monier
·1 min de lecture

Tel père, tel fils ? L'adage est difficilement vérifiable sans avoir connu personnellement Robert Louis-Dreyfus, et sans être un proche de son fils Kyril Louis-Dreyfus. Mais en devenant le nouveau propriétaire de Sunderland, cinq ans après la revente de l'Olympique de Marseille par sa famille, le jeune homme de 22 ans s'inscrit dans la droite ligne de son père.

Une opération lancée fin 2020

L'affaire était réglée depuis le mois de décembre, mais la Ligue anglaise (EFL) a confirmé l'opération ce jeudi. Kyril Louis-Dreyfus a racheté la majorité des parts de Stewart Donald, l'actionnaire majoritaire des Black Cats, pour devenir propriétaire et président du club de troisième division anglaise. Stewart garde une part minoritaire dans le club, tous comme les deux autres actionnaires Charlie Methven et Juan Sartori, l'homme à l'origine de l'arrivée de Kyril Louis-Dreyfus.

Le nom Louis-Dreyfus est associé à toute une page de l'histoire du club marseillais. En 1996, le patron d'Adidas (racheté via un montage financier avec le Crédit Lyonnais à Bernard Tapie, à l'origine d'un feuilleton judiciaire) devient l'actionnaire principal de l'OM. Le début d'une relation passionnelle entre l'homme d'affaires et le club phocéen....

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi