Léa Seydoux finalise les négociations pour incarner Lady Margot dans « Dune 2 »

Roger Wong/INSTARimages/Cover Images

SCI-FI - Le tournage du second volet de la saga devrait débuter à l’automne

Léa Seydoux est actuellement en négociations avec la Warner et Legendary pour prendre le rôle de Lady Margot dans Dune 2 comme le révèle Deadline. Si l’actrice et les studios se mettent d’accord, la star française rejoindra l’impressionnant casting de la franchise.

La première partie de Dune était composée de Timothée Chalamet, Jason Momoa, Zendaya ou encore Javier Bardem, qui seront rejoints dans cette suite par Florence Pugh, Christopher Walken et Austin Butler. En principe, la production devrait démarrer dès l’automne prochain avec Denis Villeneuve aux commandes.

Un ordre mystérieux

Concernant le personnage de Lady Margot que doit incarner Léa Seydoux, il s’agit, dans les romans, d’une servante de l’Ordre Bene Gesserit (The Sisterhood en version originale), une faction tout juste introduite dans le premier opus mais qui sera amenée à prendre de l’importance par la suite.

A ce titre, il faut rappeler qu’une série spin-off consacrée à l’Ordre et intitulée Dune : The Sisterhood a été annoncée dès 2019, donc bien avant la sortie du premier film. Une série dont la réalisation a été confiée, du moins pour les deux premiers épisodes, à Johan Renck qui s’est illustré en travaillant sur Breaking Bad, The Walking Dead, Vikings et, surtout, en réalisant l’intégralité de la série Chernobyl. Toutefois peu de chances que Léa Seydoux y fasse une appariti(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« L’Histoire de ma femme » : Comment Ildiko Enyedi a tiré le meilleur de Léa Seydoux
« Les Crimes du futur »: Viggo Mortensen voit de l'amour dans le film de Cronenberg
D’après Léa Seydoux, le script du « Gambit » de Channing Tatum, annulé par les studios, était très bon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles