L'échec de l'appel d'offres : la Ligue 1 ruinée ?

SO FOOT
·1 min de lecture

Cela faisait maintenant trois semaines que nous l'attendions. La LFP, après sa rupture de contrat avec le groupe Médiapro, propriétaire de la chaîne Téléfoot, allait organiser un appel d'offres exceptionnel et accéléré afin de remettre en vente les matchs et trouver un nouveau diffuseur. Depuis le mois d'octobre, les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 vivaient dans la plus grande inquiétude. Alors qu'ils avaient espéré toucher le pactole de 1,3 milliard d'euros par an jusqu'en 2024, qu'ils avaient investi et dépensé sans compter, prolongé et renouvelé des contrats, acheté des nouveaux joueurs et fait des paris sur l'avenir, ils se sont retrouvés, dès le début de la saison, sans rien.

Ajoutez à cela la crise économique, la baisse des revenus commerciaux, la crise sanitaire, avec les huis-clos imposés et la chute des recettes billetterie, vous obtenez un cocktail explosif capable de provoquer faillites et dépôts de bilan. Cet appel…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com