L'Égypte, la Grèce et l'Arabie saoudite songent à une candidature commune pour le Mondial 2030

Des supporters égyptiens lors de la dernière Coupe d'Afrique des nations. (Ayman Aref/Picture Alliance/Presse Sports)

L'Égypte a annoncé vendredi être en consultations avec la Grèce et l'Arabie saoudite en vue de présenter une candidature commune pour l'organisation de la Coupe du monde 2030.

L'Égypte, la Grèce et l'Arabie saoudite songent à une candidature commune pour la Coupe du monde 2030. Ensemble, ils pourraient faire office de troisième candidat à l'organisation de l'épreuve, après les candidatures communes envisagées par l'Espagne et le Portugal d'un côté, et l'Uruguay, l'Argentine, le Chili et le Paraguay de l'autre. À l'heure actuelle, aucune candidature n'a encore été officiellement soumise à la FIFA, qui doit désigner en 2024 le ou les pays hôtes.

lire aussi

Toute l'actualité de la Coupe du monde

« Les trois pays travaillent d'arrache-pied. Le dossier de l'organisation (de la Coupe du monde 2030) est à l'étude », a rapporté le porte-parole égyptien du ministère des Sports et de la Jeunesse, Mohammed Fawzi, à la chaîne de télévision DMC, ajoutant que « l'Égypte sera l'un des meilleurs pays organisateurs » de cet évènement sportif qui fêtera son centenaire en 2030.