L'émir du Qatar Al-Thani porte le drapeau de l'Arabie saoudite après la victoire contre l'Argentine

Le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani avec Gianni Infantino lors de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde. (F. Faugère/L'Équipe)

Le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, actuel émir du Qatar, a porté le drapeau de l'Arabie saoudite après la rencontre face à l'Argentine (2-1).

Les pays arabes ont déclaré être fiers de pouvoir assister à « leur » Coupe du monde au Qatar et, ce mardi, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, émir du Qatar, a tenu à souligner cette proximité avec l'Arabie saoudite.

lire aussi : L'Arabie saoudite crée la sensation en renversant l'Argentine

Après l'exploit réalisé par la formation de Hervé Renard contre l'Argentine (2-1), il s'est en effet vu remettre le drapeau de l'Arabie saoudite, avant de le mettre autour de son cou, dans un grand sourire. Une image qui confirme la volonté de jouer l'apaisement entre les deux états.

Lors de la cérémonie d'ouverture, déjà, tandis qu'Hamad al-Thani était placé à la droite de Gianni Infantino, Mohammed ben Salmane, le prince héritier d'Arabie saoudite, était assis de l'autre côté du président de la FIFA. Une manière de montrer une image d'union pour la région du Golfe, secouée par une crise entre juin 2017 et janvier 2021, lorsque le régime saoudien avait mis au ban diplomatique son petit voisin lors d'un blocus.

lire aussi : Calendrier/résultats du Groupe C