Léonie Périault termine deuxième de la WTCS de Yokohama derrière Georgia Taylor-Brown

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Léonie Périault lors des JO de Tokyo. (S. Mantey/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Française Léonie Périault a confirmé son changement de statut ce samedi matin en se classant deuxième de la première World Triathlon Championship Series (WTCS) de 2022, à Yokohama, derrière la Britannique Georgia Taylor-Brown et devant la championne olympique Flora Duffy.

C'est une belle confirmation. Cinquième des JO à Tokyo et septième du classement du Championnat du monde, Léonie Périault est repartie sur des bases encore plus élevées cette saison.

lire aussi

Cinq choses à savoir sur la première WTCS de la saison à Yokohama

Ce samedi matin, à Yokohama (Japon), la Française de 27 ans a pris la deuxième place de la première World Triathlon Championship Series de la saison derrière la vice-championne olympique Georgia Taylor-Brown et devant la championne olympique Flora Duffy.

Sortie pas loin de la tête en natation (son gros défaut il y a encore un an), la Française intégrait le bon peloton à vélo, en compagnie également de la jeune Emma Lombardi, championne du monde U23 l'an passé.

Elles étaient finalement huit à poser le vélo ensemble. La vice-championne olympique Taylor-Brown tentait de s'enfuir dès le début de la partie à pied, mais c'est finalement à cinq (avec Lombardi, Périault, Kingma et Duffy) qu'elles faisaient une bonne partie du chemin avant que Taylor-Brown ne remette un coup d'accélérateur.

La Britannique s'imposait avec six secondes d'avance sur Léonie Périault et 11'' sur Flora Duffy, alors qu'Emma Lombardi concluait sa deuxième course au format olympique au pied du podium (à 19'').

En revanche, la journée a été plus compliquée pour Cassandre Beaugrand. La Française est tombée à vélo en essayant d'éviter une chute devant elle et a dû abandonner à la suite de l'explosion de l'un de ses pneus.

lire aussi

Toute l'actualité du triathlon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles