L'équipe de France chute lourdement face au Canada en Coupe du monde

Iliana Rupert et ses coéquipières n'ont pas réussi à enchaîner par une deuxième victoire ce vendredi. (A. Réau/L'Equipe)

Au lendemain de leur exploit face à l'Australie (70-57), pays organisateur et vice-championne du monde en titre, les Bleues ont été largement dominées par le Canada ce vendredi à Sydney (59-45) lors de leur deuxième match en phase de groupes du Mondial. La qualification en quarts n'est pas compromise, mais l'avertissement est sérieux.

Était-ce un coup de fatigue à la suite de la formidable victoire de la veille sur les Australiennes (70-57) ? Parce que les Françaises, moins de 24 heures après leur exploit, ont été d'une incroyable maladresse face aux Canadiennes supposées moins fortes que les Australiennes. Notamment en première mi-temps. Les Bleues, les jambes et les bras lourds, ont en effet rejoint les vestiaires avec seulement 17 points marqués et des stats catastrophiques (7/25 au tir dont 0/10 à 3 points).

lire aussi

Le film de France-Canada

Heureusement, la défense faisait face et les Canadiennes n'étaient guère meilleures en termes d'adresse, à l'exception de la dernière minute de la première mi-temps qui leur a permis de prendre un peu d'avance (17-29). En effet, jusque-là, les Canadiennes n'avaient pas profité de la maladresse de leurs adversaires. Pour exemple, Gabby Williams, si étincelante face aux Australiennes, ne marqua ses premiers points qu'après treize minutes de jeu.

Ce faisant, les Canadiennes, au-delà de leur agressivité défensive, ont commencé à prendre confiance et à réussir des paniers à trois points en fin du deuxième quart-temps et au début du suivant. Elles prenaient alors le large (34-17) et les Françaises, toujours sans solution, les voyaient s'en aller vers la victoire.

Alexia Chartereau

« La maladresse nous coûte le match »

Lors des temps morts, le coach Jean-Aimé Toupane demandait à ses joueuses de la circulation, du mouvement, de ne pas tirer arrêté.... Las, les Françaises ne trouveront jamais leur basket. Marième Badiane plafonnait à 2 tirs sur 8 comme Marine Fauthoux (2/12) quand Shay Colley et Nina Fields enchaînaient les paniers. Les Bleues finissaient le 3e quart-temps à 30-45.

Dans le dernier quart-temps, à huit minutes de la sirène, Kendra Chéry marquait un magnifique panier à 3 points, tout comme Alexia Chartereau (35e) mais l'avance des Canadiennes, malgré leurs nombreuses pertes de balle, était trop grande pour que les Françaises puissent vraiment espérer.

lire aussi

Calendrier, résultats et classement du groupe B

La défaite (59-45) était lucidement analysée par Alexia Chartereau au micro de beIN Sport. « La fatigue était là des deux côtés, cela ne peut être une excuse..., a-t-elle réagi. La maladresse nous coûte le match, il faut se mettre dans de meilleures conditions en attaque ; à nous de faire bouger la balle. C'est entre nos mains. Aujourd'hui (vendredi), on a vu nos limites, à nous de rebondir... »

Elles auront l'occasion de se reprendre dimanche contre le Mali (6h30 heure française).