L'équipe de France féminine se promène face à l'Espagne en Ligue européenne

Les Bleues de l'équipe de France de volley victorieuses face à l'Espagne, le 25 mai 2022. (A. Réau/L'Équipe)

En ouverture de la Ligue européenne, les Bleues ont écrasé l'Espagne en trois sets (25-13, 25-17, 25-18) au terme d'une performance quasi-parfaite, mercredi.

Les Bleues ont débuté idéalement la Ligue européenne mercredi soir à Dunkerque. Face à l'Espagne, l'équipe de France n'a pas fait de détails en s'imposant en trois sets (25-13, 25-17, 25-18) et à peine plus d'une heure de jeu (23 minutes pour la manche la plus longue).

Dans les deux premiers sets, le scénario a été similaire avec un coup d'accélérateur assez tôt dans la manche avant de conclure rapidement, en s'appuyant sur un contre redoutable (12 contres au total). La troisième a été disputée un peu plus longtemps mais là encore dès que les Bleues ont réussi à placer une accélération au service, l'Espagne n'avait pas les armes pour répondre.

Cazaute brille

Héléna Cazaute a été élue meilleure joueuse du match. La joueuse de Chieri a signé un match à 9 attaques réussies, un contre et deux aces. À noter également les performances de Lucille Gicquel (17 attaques réussies, 3 contres et 2 aces) et Amélie Rotar (11 attaques réussies et 4 contres).

« Hormis la première moitié du troisième set, on a toujours eu les choses en main avec très peu de fautes, a apprécié l'entraîneur Emile Rousseaux au micro de Sport en France. On était bien organisés et on a fait les choses proprement. » Une performance à reproduire dès mercredi à Harnes (Pas-de-Calais) pour le deuxième match dans ce groupe A de la Golden League européenne, face à la Bosnie-Herzégovine.

lire aussi

Toute l'actualité du volley

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles