L'équipe de France terminera l'année à la première place du classement mondial si...

Les joueurs de l'équipe de France après la victoire face à l'Afrique du Sud. (F. Porcu/L'Équipe)

Pour être n°1 mondiaux lundi, les Bleus doivent battre le Japon dimanche (14 heures) et espérer des résultats favorables lors d'Angleterre - Nouvelle-Zélande et Australie-Irlande samedi soir.

C'est l'un des objectifs du XV de France dans cette tournée d'automne : finir l'année à la première place mondiale, occupée une semaine cet été après la deuxième victoire au Japon (15-20, 9 juillet). Deuxièmes avant les retrouvailles contre les Brave Blossoms dimanche (14 heures) à Toulouse, les Bleus, malgré une potentielle treizième victoire consécutive, n'ont pas leur destin en mains pour gagner une place.

lire aussi : Le classement mondial

Il leur faut évidemment battre l'actuelle dixième nation mondiale et ensuite espérer deux résultats favorables dans deux autres tests prévus samedi. Première condition : un nul ou une défaite de l'Irlande, en tête du classement mondial, samedi soir (21h00) à Dublin face à l'Australie. Deuxième condition : que les Néo-Zélandais ne gagnent pas par au moins seize points d'écarts à Twickenham face à l'Angleterre (samedi 18h30).

Si le XV du Trèfle gagne et que les All Blacks déroulent face aux Anglais, les hommes de Fabien Galthié se retrouveraient même troisièmes au classement mondial lundi matin, peu importe leur marge de victoire (si victoire il y a) face aux Japonais.

lire aussi : Le calendrier international des tests de novembre