L'équipe type des joueurs formés à Rennes encore en activité

Adrien Truffert, appelé ce mardi en équipe de France, est le troisième joueur de ce rassemblement des Bleus formé à Rennes, avec Eduardo Camavinga et Ousmane Dembélé. Voici le onze des joueurs formés au Stade Rennais encore en activité.

Gardien : Abdoulaye Diallo (Nancy, N)

30 ans ; 1,91 m
Arrivée au centre de formation : 2007.
Avec les pros de 2009 à 2019.
Palmarès : Champion d'Europe 2009-2010 avec l'équipe de France U19 ; Coupe de France 2018-2019 avec Rennes.

Éternel numéro 2 de Benoît Costil puis de Tomas Koubek au Stade Rennais, Abdoulaye Diallo n'a jamais réellement eu sa chance avec les Rouge et Noir, ce qui ne l'a pas empêché de devenir international sénégalais (16 sélections). Il n'a porté le maillot de son club formateur qu'à 32 reprises en dix ans, obtenant du temps de jeu lors des prêts dont il a pu faire l'objet. Après une expérience en Turquie puis à Nottingham Forrest (D2), Diallo a rejoint Nancy cette saison, en National.

Actuel n°3 dans la hiérarchie de Bruno Genesio, le vétéran Romain Salin (38 ans), revenu il y a trois ans après avoir évolué à Laval, Lorient, Tours, Guingamp et surtout au Portugal, aurait pu postuler, même s'il n'est passé que furtivement au club en 2003 après avoir été formé au Mans. Le temps de tout de même de remporter la Gambardella avec les Gourcuff, Briand, Bourillon, Faty et Mvuemba.

Latéral droit : Brandon Soppy (Atalanta)

20 ans ; 1,81 m
Arrivée au centre de formation : 2017.
Avec les pros de 2020 à 2021.
Palmarès : néant.

Espoir de la formation rennaise, Brandon Soppy a vite tapé dans l'oeil de plusieurs clubs lors de ses premiers matches professionnels (Spartak Moscou, Celtic Glasgow). Mais c'est l'Udinese qui s'est attaché ses services la saison dernière pour 2 M€. Après 32 matches dont 2 en ce début de saison avec le club d'Udine, le latéral polyvalent (20 ans) a été transféré cet été à l'Atalanta Bergame moyennant 9 M€ et un contrat de quatre ans.

Sacha Boey aurait tout autant sa place dans ce onze. Le Franco-Camerounais a disputé 12 matches toutes compétitions confondues avec Rennes (1 de plus que Soppy) et a remporté la Coupe de France 2018-2019 avec son club formateur. L'arrière droit a rejoint Galatasaray à l'été 2021 et a délivré une passe décisive en 7 matches cette saison.

Défenseur central : Warmed Omari (Rennes)

22 ans ; 1,88 m
Arrivée au centre de formation : 2015.
Avec les pros depuis 2021.
Palmarès : néant.

Sous contrat jusqu'en 2026, Warmed Omari a la confiance de son club formateur et surtout de son entraîneur Bruno Génésio. Le défenseur né à Mayotte il y a 22 ans a réussi à gagner sa place au côté de Nayef Aguerd (parti à West Ham) la saison dernière au détriment de Loïc Badé (prêté à Nottingham Forrest). Révélation de la saison passée (40 matches, toutes compétitions confondues), devenu international Espoirs, Omari est indisponible jusqu'à la trêve hivernale depuis son opération du pubis en juin.

Défenseur central : Gerzino Nyamsi (Strasbourg)

25 ans ; 1,95 m
Arrivée au centre de formation : 2003.
Avec les pros de 2018 à 2021
Palmarès : Coupe de France 2018-2019 avec le Stade Rennais.

Pur produit du club, qu'il a rejoint à 6 ans, Gerzinho Nyamsi y a passé dix-huit ans avant de rejoindre Strasbourg à l'été 2021. L'athlétique défenseur (1m94, 91 kg) s'y est fait une place la saison dernière dans le système à trois centraux de Julien Stéphan (34 matches). L'entraîneur du Racing connaît bien le Breton de naissance pour l'avoir dirigé avec la réserve du Stade Rennais, puis avec l'équipe première. Blessé à la hanche lors d'un entraînement, Nyamsi n'a disputé que les deux premières journées de Championnat cette saison.

Latéral gauche : Adrien Truffert (Rennes)

20 ans ; 1,76 m
Arrivée au centre de formation : 2015.
Avec les pros depuis 2020.
Palmarès : néant.

Pour pallier l'absence de Theo Hernandez et Lucas Digne, blessés, Didier Deschamps a fait appel au Rennais Adrien Truffert pour disputer la Ligue des nations avec les Bleus. Déjà sélectionné chez les Espoirs (14), il ne lui a fallu que quelques mètres pour rallier le château de l'équipe A. Le latéral gauche de 20 ans, champion de France U17 et U19 avec les Rouge et Noir, est aujourd'hui en concurrence avec Birger Meling, mais semble disposer cette saison d'une certaine avance sur le Norvégien.

lire aussi

Truffert, le latéral qui monte très vite

Milieu relayeur : Eduardo Camavinga (Real)

19 ans ; 1,82 m
Arrivée au centre de formation : 2013.
Avec les pros de 2019 à 2021.
Palmarès : Coupe de France 2018-2019 avec Rennes ; Ligue des nations 2020-2021 avec l'équipe de France ; Championnat d'Espagne 2021-2022, Supercoupe d'Espagne 2021-2022, Ligue des champions 2021-2022, Supercoupe d'Europe 2022-2023 avec le Real Madrid.

En remplaçant M'Baye Niang à la 89e minute à Angers lors de la saison 2018-2019, Eduardo Camavinga devenait le plus jeune joueur à débuter sous les couleurs Rouge et Noir à 16 ans, 4 mois et 26 jours. Un record désormais battu par un certain Mathys Tel (16 ans, 3 mois et 19 jours). Ses débuts précoces l'ont fait s'imposer dans l'entrejeu rennais la saison suivante et l'ont fait s'envoler à 18 ans au Real Madrid. À bientôt 20 ans, le jeune international Bleu (3 sélections) essaie de se frayer un chemin parmi les titulaires des Merengues, un chemin qui tend à s'éclaircir avec le temps.

Sentinelle : Yann M'vila (Olympiakos)

32 ans ; 1,83 m
Arrivée au centre de formation : 2004.
Avec les pros de 2009 à janvier 2013.
Palmarès : Championnat de Grèce 2020-2021 et 2021-2022 avec l'Olympiakos.

À 32 ans, Yann M'vila est le doyen de cette jeune équipe (23,7 ans de moyenne d'âge). Homme fort du SRFC entre 2009 et 2012, il a débuté 139 des 150 rencontres qu'il a disputées avec son club formateur l'international français (22 sélections). Il était encore à Rennes pour sa dernière sélection, le 23 juin 2012 contre l'Espagne (0-2), deux ans après ses débuts en bleu pour la première de Laurent Blanc sélectionneur en Norvège (1-2), alors que Raymond Domenech l'avait déjà présélectionné pour la Coupe du monde 2010 au terme de sa première saison pro.

Le milieu défensif a par la suite rejoint la Russie, au Rubin Kazan. Il a connu l'Italie, à l'Inter, et l'Angleterre, à Sunderland, avant de retrouver la France, à Saint-Étienne (2018-2020). Désormais, M'vila performe à l'Olympiakos, avec qui il a remporté le Championnat grec lors des deux dernières saisons.

Au poste de sentinelle, M'vila serait ici en concurrence avec un autre international, Tiémoué Bakayoko (1 sélection). Prêté une seconde année consécutive à l'AC Milan par Chelsea, le champion de France 2017 avec Monaco a peu joué la saison dernière (18 matches), empochant tout de même le Scudetto, et n'a pas encore disputé une seule minute cette année. Mais l'international français de 28 ans garde pour autant un joli CV puisqu'il a également joué à Chelsea et Naples.

Milieu relayeur : Abdoulaye Doucouré (Everton)

29 ans ; 1,83 m
Arrivée au centre de formation : 2007.

Avec les pros de 2012 à 2016
Palmarès : néant.

Après 92 matches disputés avec Rennes, Abdoulaye Doucouré a d'abord migré vers l'Espagne, à Grenade, avant de rallier la banlieue londonienne du côté de Watford à l'été 2016. Loin du record de précocité de Camavinga - il a débuté à 20 ans contre Brest, en marquant un but pour sa première -, le tout nouvel international malien (2 sélections) s'est imposé en Premier League, capable de jouer toutes les minutes de la saison 2017-2018 (moins un match de suspension) avec les Hornets avant de devenir un cadre à Everton, qu'il a rejoint en 2020.

Ailier droit : Ousmane Dembélé (Barcelone)

Français ; 25 ans ; 1,78 m.
Arrivée au centre de formation : 2010.

Avec les pros lors de la saison 2015-2016
Palmarès : Coupe d'Allemagne 2016-2017 avec Dortmund ; Coupe du monde 2018 avec l'équipe de France ; Championnat d'Espagne 2017-2018 et 2018-2019, Coupe d'Espagne 2017-2018 et 2020-2021, Supercoupe d'Espagne 2018-2019 avec le FC Barcelone.

Récompensé du titre de meilleur espoir par l'UNFP en 2015-2016, à l'âge de 18 ans, Ousmane Dembélé a épaté la Ligue 1 dès son éclosion. Par ses qualités techniques supérieures, sa capacité de dribble et sa pointe de vitesse, il réalise cette année-là une saison canon avec le Stade Rennais (12 buts et 5 passes décisives en 26 rencontres), avant de rallier Dortmund puis Barcelone.

lire aussi

Dembélé, les coulisses d'une renaissance

Après quatre ans de galère, notamment à cause des blessures, il renaît depuis l'hiver dernier en Catalogne. Sous les ordres de Xavi, Dembélé (27 sélections, 4 buts) est revenu à son meilleur, ce qui lui a permis de retrouver l'équipe de France pour ce dernier rassemblement avant la Coupe du monde, dont il est un des tenants du titre.

Avant-centre : Georginio Rutter (Hoffenheim)

20 ans ; 1,82 m
Arrivée au centre de formation : 2017.

Avec les pros de 2020 à janvier 2021.
Palmarès : néant.

À l'instar de Mathys Tel, qui aurait pu figurer dans cette composition tant il a battu de records de précocité avec Rennes (plus jeune joueur à évoluer en pro devant Camavinga) et le Bayern Munich (plus jeune buteur en Bundesliga), Georginio Rutter n'a pas eu le temps de s'illustrer sous le maillot rennais avant de découvrir l'Allemagne (5 matches, contre 10 pour Tel).

L'international Espoirs (20 ans, 2 sélections) a rejoint Hoffenheim à l'hiver 2021 et a pris de l'ampleur dans l'effectif du TSG la saison dernière. En 33 rencontres de Bundesliga, dont 13 titularisations, Rutter a marqué à 8 reprises et a délivré 4 passes décisives. Il a débuté les rencontres lors de 6 des 7 premières journées de Championnat cette saison (un but, une passe décisive).

Ailier gauche : Sofiane Diop (Nice)

22 ans ; 1,75 m
Arrivée au centre de formation : 2015.

N'a jamais joué avec l'équipe professionnelle.
Palmarès : néant.

Arrivé à l'âge de 15 ans au Stade Rennais, Sofiane Diop n'a jamais joué avec l'équipe première. À la fin de son contrat d'aspirant, en 2018, le futur international Espoirs (11 sélections, 4 buts) a préféré signer son premier contrat professionnel avec l'AS Monaco. Alternant entre les équipes réserve et professionnelle, Diop s'est révélé au retour d'un prêt à Sochaux pour gagner sa place sur le Rocher à partir de l'été 2020, et même découvrir la Ligue des champions. Plus vraiment dans les plans de Philippe Clement, il s'est engagé cet été avec Nice contre 22 millions d'euros.

Et aussi...

Maxime Le Marchand (Strasbourg), Dimitri Foulquier (Valence, ESP), Cédric Hountondji (Angers), Damien Le Tallec (Torpedo Moscou, RUS), Lesley Ugochukwu (Rennes), Désiré Doué (Rennes), Yacine Brahimi (Al-Gharafa, QAT), Armand Laurienté (Sassuolo, ITA), Wesley Saïd (Lens), Adrien Hunou (Angers), Matthis Abline (Rennes), etc.