L'équipe type des joueurs formés à Bordeaux toujours en activité

Les Girondins de Bordeaux ont fait naître plusieurs talents, toujours en activité aujourd'hui en France et à l'étranger. Alors que leur avenir en Ligue 1 semble compromis, à quoi aurait ressemblé un onze type des joueurs formés au club ?

Tous les voyants sont au rouge pour les Girondins de Bordeaux bien mal embarqués dans la lutte pour le maintien. Pire défense du championnat avec 89 buts encaissés après 36 journées de championnat, les joueurs de David Guion auront l'obligation de battre Lorient samedi pour conserver un espoir de rester en Ligue 1 la saison prochaine.

voir aussi

Les cinq chiffres accablants pour les Girondins de Bordeaux

Maigre lot de consolation - ou immense source de frustration -, les Girondins peuvent se targuer d'avoir formé des talents toujours en activité aujourd'hui en France et à l'étranger. Quel visage aurait eu le onze type des Marines et Blancs s'ils étaient restés au club ?

Gardien : Jérôme Prior (FC Cartagena, D 2 ESP)
Français ; 26 ans ; 1,84 m ; 88 kg
À Bordeaux de 2012 à 2019
Palmarès : Coupe Gambardella 2012-2013.

Après sept ans passés chez les Girondins de Bordeaux, Jérôme Prior est transféré à Valenciennes, en Ligue 2. Là-bas, il obtient une place de titulaire qu'il n'était pas parvenu à gagner à Bordeaux. Lors de la saison 2019-2020, il dirige même la meilleure défense du championnat en encaissant 20 buts en 28 matches. Aujourd'hui, le natif de Toulon est le gardien remplaçant du FC Cartagena qui évolue en deuxième division espagnole.

Latéral droit : Frédéric Guilbert (Strasbourg)
Français ; 27 ans ; 1,78 m ; 70 kg
À Bordeaux de 2014 à 2016
Palmarès : néant

À Strasbourg depuis janvier 2021, prêté par Aston Villa, Frédéric Guilbert s'est épanoui pour son retour en France, même s'il devrait quitter l'Alsace cet été. Sa fougue et son instinct de contre-attaquant infatigable l'avaient d'abord conduit à Caen après trois saisons pro à Bordeaux. Son temps de jeu conséquent en 2015 lui avait ouvert les portes de l'équipe de France Espoirs à 20 ans.

Défenseur central : Jonathan Gradit (Lens)
Français ; 29 ans ; 1,80 m ; 77 kg
À Bordeaux de 2010 à 2012
Palmarès : néant

Pur produit du centre de formation des Girondins de Bordeaux, qui ne le retiendront pas, Jonathan Gradit prend la direction du FC Tours en 2013 où il s'impose au fil des matches comme un titulaire indiscutable. En 2018, il signe au SM Caen pour être la doublure... de Frédéric Guilbert au poste de latéral droit. Mais c'est recentré dans la défense à trois de Franck Haise qu'il s'est affirmé au plus haut niveau, même si ce fut un peu plus compliqué derrière pour les Sang et Or cette saison.

Défenseur central : Jules Koundé (Séville FC, ESP)
Français ; 23 ans ; 1,84 m ; 70 kg
À Bordeaux de 2013 à 2019
Palmarès : Ligue Europa 2019-2020 avec Séville ; Ligue des Nations 2020-2021 avec l'équipe de France

La pépite du centre de formation de Bordeaux n'a eu le temps de faire que deux saisons pro en Gironde avant de partir à Séville à 20 ans pour 25 millions d'euros. Défenseur vif et créatif, Jules Koundé s'est vite imposé comme un titulaire indiscutable. Ses belles performances lui ont permis d'être sélectionné d'abord en équipe de France des moins de 20 ans puis en équipe de France Espoirs avant d'intégrer le groupe des Bleus pour l'Euro 2021. L'été dernier, Séville a refusé une offre de Chelsea estimée à 45 M€ pour son international français (9 sélections). Mais nul doute que les très grands d'Europe devraient revenir à la charge cet été.

Latéral gauche : Théo Pellenard (AJ Auxerre, L2)
Français ; 28 ans ; 1,82 m ; 71 kg
À Bordeaux de 2009 à 2019
Palmarès : Coupe Gambardella 2012-2013.

Parti libre de Bordeaux, Théo Pellenard atterrit à Angers où il doit se contenter d'un rôle de doublure. Peu utilisé à Valenciennes, qu'il rejoint en 2020, le défenseur pouvant aussi bien évoluer dans l'axe que sur le flanc gauche trouve son bonheur à l'AJ Auxerre en 2021. Devenu titulaire indiscutable de Jean-Marc Furlan (33 titularisations sur 33 matches joués), il vient d'être prolongé jusqu'en 2024 et pourrait retrouver la Ligue 1 dès cet été.

lire aussi

Auxerre-Ajaccio, palpitant match à distance pour la montée

Milieu relayeur : Pierre Lees-Melou (Norwich, ANG)
Français ; 28 ans ; 1,85 m ; 67 kg
À Bordeaux de 2003 à 2009
Palmarès : néant

Né à Langon en Gironde, Pierre Lees-Melou fait partie de cette longue liste de joueurs qui ont dû s'exiler pour découvrir l'élite (Valbuena, Baysse, Ecuele-Manga, Gradit, Da Silva, Diony, etc.). Il enchaîne alors les clubs en CFA et en DH avant de rejoindre Dijon en Ligue 2 pour la saison 2015-2016. Auteur de belles prestations, il prolonge son contrat de deux années jusqu'en 2019. Finalement, il signe à l'OGC Nice dès 2017. En juillet 2021, il traverse la Manche pour le club de Premier League de Norwich, relégué en Championship à l'issue de cette saison mais où il a profité d'un beau temps de jeu (25 titularisations sur 35 matches cette saison).

Sentinelle : Aurélien Tchouaméni (AS Monaco)
Français ; 22 ans ; 1,88 m ; 82 kg
À Bordeaux de 2011 à 2020
Palmarès : Ligue des nations 2020-2021 avec l'équipe de France

Il est l'autre pépite de ce onze type. Détecté à 11 ans par les Girondins, il fait ses débuts avec l'équipe première à 18 ans. En janvier 2020, il est transféré à l'AS Monaco pour un montant estimé à 20 millions d'euros. Ses débuts sont compliqués, car Robert Moreno ne lui fait pas confiance. Depuis, il est devenu une des pièces maîtresses de l'effectif monégasque. Aurélien Tchouaméni est passé par toutes les sélections de jeunes de l'équipe de France avant de connaître sa première sélection avec les Bleus en août 2021 (8 sélections, 1 but).

Milieu relayeur : Zaydou Youssouf (AS Saint-Étienne)
Français ; 22 ans ; 1,78 m ; 70 kg
À Bordeaux de 2009 à 2019
Palmarès : néant

Ce Bordelais de naissance a débarqué au Haillan dès ses 9 ans. En 2016, il fait ses débuts avec l'équipe pro sous l'égide de Jocelyn Gourvennec, à 17 ans. Sans lendemain. Zaydou Youssouf doit attendre un match de Ligue Europa en 2018 pour inscrire son premier but avec les Girondins. La saison suivante, le milieu gaucher est transféré à Saint-Étienne, où il joue avec parcimonie cette saison.

Milieu offensif : Adam Ounas (Naples, ITA)
Algérien ; 25 ans ; 1,72 m ; 64 kg
À Bordeaux de 2013 à 2017
Palmarès : Coupe d'Afrique des nations 2019 avec l'Algérie

Originaire de Touraine, Adam Ounas arrive en Gironde à 17 ans. Après des débuts remarqués en équipe pro, il signe son premier contrat en 2015. Il attire vite l'attention de gros clubs européens comme Manchester United mais préfère rester fidèle à Bordeaux. Adam Ounas décide finalement de s'expatrier en 2017, en Italie, pour rejoindre Naples. Son temps de jeu dégringole, le forçant à revenir en France pour un prêt à l'OGC Nice pour la saison 2019-2020, avant deux autres piges à Crotone et Cagliari. De ouveau dans la rotation du Napoli cette saison, l'international algérien, vainqueur de la CAN 2019, reste toutefois en quête de rebond.

Avant-centre : Gaëtan Laborde (Stade Rennais)
Français ; 28 ans ; 1,81 m ; 78 kg
À Bordeaux de 2008 à 2018
Palmarès : Coupe Gambardella 2012-2013

Attaquant complet, le gaucher originaire de Mont-de-Marsan a fait ses classes au Stade montois avant de parfaire sa formation chez les Girondins. Prêté tour à tour au Red Star, à Brest puis à Clermont, Gaëtan Laborde pose ses valises à Montpellier en 2018. Aujourd'hui il est l'avant-centre titulaire du Stade Rennais, avec lequel il a inscrit 12 buts (après les trois marqués en début de saison pour le MHSC), même s'il connaît en ce moment une sérieuse baisse d'efficacité.

lire aussi

Laborde, printemps emprunté

Milieu offensif : Mathieu Valbuena (Olympiakos, GRE)
Français ; 37 ans ; 1,67 m ; 58 kg
À Bordeaux de 1993 à 2003
Palmarès : Champion de France 2009-2010 avec Marseille / Coupe de la Ligue 2010, 2011 et 2012 avec Marseille / Champion de Grèce 2020 et 2021 avec l'Olympiakos

C'est le doyen de ce onze type, et s'il est ancré dans le circuit, c'est peut-être parce qu'il a mis du temps à l'intégrer. Entré aux Girondins à seulement 8 ans, il n'est finalement pas conservé par le club en 2003. Après un passage à Libourne (CFA puis National), il est repéré par l'OM en 2006. La suite sera beaucoup plus linéaire, avec une première convocation en équipe de France en 2008 (52 sélections et 8 buts au total) et un titre de champion de France en 2010.

Et aussi...

Gaëtan Poussin (Bordeaux), Salif Sané (Schalke 04, D2 ALL), Yoann Barbet (Queens Park Rangers), Damien Da Silva (Lyon), Paul Baysse (Bordeaux), Vital Nsimba (Clermont), Grzegorz Krychowiak (AEK Athènes, GRE), Paul Lasne (Brest), Yassine Benrahou (Nîmes, L2), Ilan Kebbal (Reims), Enzo Crivelli (Saint-Étienne), Sekou Mara (Bordeaux), Loïs Diony (Etoile Rouge Belgrade, SER), etc.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles