L'équipe-type du Nouvel An

Manuel Neuer : Happy Neuer ! Content, le gardien allemand a des raisons de l'être. Leader en Bundesliga avec neuf points d'avance sur Leverkusen, son Bayern a fêté dignement la nouvelle année.

Abdoulaye Bamba : Comme tous les ans, la teuf à laquelle tu étais convié ne s'est vraiment enflammée que lorsque le DJ a lâché ses morceaux issus de la scène underground de Seattle pour balancer de bons vieux classiques. Et t'as pé-cho sur Los Lobos, à l'ancienne.

Cris : Exceptionnellement, la nuit du réveillon, le Policier ne prend pas les ballons pour les martyriser, mais plutôt pour vous faire souffler dedans.

Mikaël Silvestre : Est né un 9 août. N'est pas saint qui veut.

Arthur Boka : Vous n'aimez pas le champagne, les fêtes forcées et la liesse générale vous dépriment : comme tous les ans, vous avez passé votre Saint-Sylvestre devant la télé. Télé-Loisir vous a eu en annonçant que « cette année, Arthur réserve évidemment des surprises au public et aux téléspectateurs ». Tiens, il y avait Élie Semoun.

Sidney Govou : Fuseau horaire oblige, les Australiens ont comme d'habitude fait les malins en débouchant le champagne avant tout le monde. Une tradition qui plaît bien au Sid, qui a débuté son réveillon à 15h00 pour rendre hommage à son patronyme.

Camel Meriem : Cette année encore, vous vous êtes promis d'arrêter de fumer. Une bonne résolution qui a tenu jusqu'à minuit et quart. Parce qu'une bonne clope après le champagne, cela ne se refuse pas.

Jean-Michel Larqué : Ne fume pas, ne boit pas, regarde les autres se vautrer dans l'excès en attendant de les ramener, en espérant que cette année ils ne saloperont pas sa banquette arrière. Captain de soirée, c'est vraiment la place du con.

Dimitri Payet : En 2013, des gens continueront à se tartiner de paillettes. Un truc déjà désuet en 1982.

Mario Balotelli : Le moindre recoin de balcon suffit à ce spécialiste en pyrotechnie pour diffuser une ambiance de fête. Pensez tout de même à éloigner votre jeu de fléchettes afin d'éviter tout débordement.

D.J. Campbell : L'attaquant des Queens Park Rangers, est LE convive indispensable pour un réveillon réussi. Son don d'ubiquité lui permet à la fois d'ambiancer la soirée en prenant possession des platines et de se charger du bar en compagnie de son clan. Succès garanti.

Remplaçants :

Dirk Kuyt : On va pas se mentir, le réveillon, c'est surtout l'occasion de s'en prendre une bonne.

Wayne Hennessey : Le gardien de Wolverhampton se tient toujours prêt à entrer en jeu au moment du digeo.

Damien Delaney : À 31 ans, le défenseur irlandais de Crystal Palace n'est pas un perdreau.

Renaud Cohade : A fini cramé. Comme tous les ans depuis son passage à Strasbourg.

FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant