L'Érythréen Biniam Girmay entre dans l’histoire du Tour d’Italie

Biniam Girmay (Intermarché) a remporté la 10e étape du Giro, ce mardi 17 mai, à Jesi (centre-est), signant le premier succès d'un coureur d’Afrique subsaharienne dans un Grand Tour.

Il avait annoncé vouloir être le premier coureur africain noir à s’imposer dans un grand tour. Ce mardi 17 mai, Biniam Girmay est allé au bout son rêve sur les routes italiennes. Il a devancé au sprint le Néerlandais Mathieu van der Poel, qui a levé le pouce en franchissant la ligne pour saluer la performance du jeune Africain.

Girmay, 22 ans, participe pour la première fois de sa carrière au Giro. Professionnel depuis 2020, il compte 8 victoires à son palmarès dont trois pour la seule année en cours. Fin mars, il était devenu le premier Africain vainqueur d'une classique (Gand-Wevelgem). Depuis le début du Giro, Girmay est toujours bien placé dans le final des étapes arrivant au sprint. Il avait même été deuxième lors de la toute première étape de la 105e édition derrière Mathieu van der Poel.

Juan Pedro Lopez toujours en rose

Au classement général, l'Espagnol Juan Pedro Lopez (Trek) a conservé le maillot rose de leader acquis le mardi précédent sur l'Etna.

L'Italien Alessandro de Marchi, qui s'était échappé avec deux compagnons (Davide Bais et Lawrence Naesen), a ouvert la route jusqu'aux 20 derniers kilomètres. L'Australien Caleb Ewan, dont l'équipe a travaillé pour limiter l'avance de l'échappée, et le Britannique Mark Cavendish ont été distancés avant la dernière heure.

Pour sa part, le Français Arnaud Démare (deux fois vainqueur d’étape sur cette édition) a lâché prise dans la dernière montée, à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, dans un final très animé par maints démarrages. Aujourd’hui, Girmay n’est pas passé à côté de cette chance, celle d’entrer encore plus dans l’histoire du cyclisme. A deux reprises, en 2020 et 2021, il avait élu meilleur cycliste africain de l’année.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles