L’éditeur de jeux vidéo Konami annule son contrat avec Griezmann

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Antoine Griezmann dément les accusations de racisme qu'il subit.
Antoine Griezmann dément les accusations de racisme qu'il subit.

L?éditeur de jeux vidéo japonais Konami a décidé, mercredi, de rompre son contrat d?ambassadeur avec l?attaquant français Antoine Griezmann à la suite de la publication de la vidéo d?Ousmane Dembélé se moquant du physique et de la langue d?employés d?un hôtel au Japon en 2019, et dans laquelle Griezmann apparaît. « Nous avions annoncé qu?Antoine Griezmann serait notre ambassadeur Yu-Gi-Oh !, mais à la lumière des événements récents, nous avons décidé d?annuler le contrat », a fait savoir l?entreprise dans un communiqué.

Konami, qui publie chaque année un jeu de football sur consoles, Pro Evolution Soccer (PES), a aussi demandé au FC Barcelone d?« expliquer le détail de cette affaire et les actions futures ». « La discrimination sous toutes ses formes est inacceptable », a justifié Konami. Dans une vidéo diffusée vendredi sur un compte YouTube quasi anonyme (25 abonnés), on voit Dembélé interpeller son équipier au Barça Antoine Griezmann pendant que des techniciens s?affairent autour d?un téléviseur dans une chambre d?hôtel. Il ironise sur leur physique et leur langue sous le regard de son partenaire, amusé mais silencieux.

« Je réfute avec fermeté les accusations qui me sont portées »

Les deux joueurs se sont excusés dimanche. « Je me suis toujours engagé contre toute forme de discrimination. [?] Je réfute avec fermeté les accusations qui me sont portées et je suis désolé si j?ai pu offenser mes amis japonais, a affirmé Antoine Griezmann. Son équipier à Barce [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles